Journée de l’enfant africain: “Faites que je retourne à l’école, s’il vous plaît” supplie Huguette

Journée de l’enfant africain: “Faites que je retourne à l’école, s’il vous plaît” supplie Huguette

Image d’illustration ©DR
Pour la 28ème journée de l’enfant africain, l’accent a été mis sur la sensibilisation des droits des enfants.  Nous avons rencontré la petite Huguette Bukuru* qui mendie dans les rues pour rapporter à manger à sa famille.

Après une année de scolarisation, Huguette se voit obliger d’arrêter. Faute de moyens, ses parents l’envoient chaque matin mendier dans la rue. Seconde dans une famille de 8 enfants, Huguette erre dans les rues de Bujumbura accompagnée de son frère ainé.

Elle voudrait bien retourner à l’école en dépit de la situation. «  Je voudrais retourner à l’école mais je ne peux pas. Faites que je retourne à l’école, s’il vous plait » nous dit-elle toute triste. Impossible ! Ses parents comptent sur elle et son frère ainé pour les aider à remplir les tâches ménagères. A 8 ans, la petite fille sait qu’elle doit ramener une petite somme pour approvisionner la famille.

Huguette ne perd pas espoir et demande de l’aide à celui qui voudrait bien lui tendre la main.  «  Je ne vais pas rester longtemps en situation de la rue. Je me dis que je vais retourner à l’école et  plus tard trouver un travail pour aider mes parents à nourrir mes frères et sœurs”.

Cette situation d’Huguette n’est pas la seule à le vivre. Ils sont nombreux, ces enfants qui chaque matin se lèvent pour aller travailler au lieu d’aller à l’école.  Certains en situation de rue sont obligés d’abandonner l’école pour prendre soin des leurs. Forcés à devenir des enfants adultes. Perdant toute innocence et l’occasion de grandir comme les autres enfants.

*Le nom a été changé à la demande de la jeune fille

Comments

comments