Exposition photo à l’IFB: L’Afrique en image

3 photos suspendues sur le mur dans la salle d’ exposition à l’IFB Bujumbura(www.akeza.net)

3 photos suspendues sur le mur dans la salle d’ exposition à l’IFB Bujumbura(www.akeza.net)

Dans une exposition photo « un rêve utile » organisée par l’Institut Français du BURUNDI (IFB), une série de photos retracent l’histoire du continent africain. Les photographies prises entre les années 1950 et 2010 embellissent les murs de la salle d’exposition de l’IFB. L’exposition aura lieu jusqu’ au 30 octobre.

 

 

Les différents clichés exposés transmettent des messages en rapport avec le passé du continent tant sur le plan culturel que social. C’est notamment la photo prise par JODI BIEBER de l’Afrique du sud en 1997 qui illustrent les pratiques de la dance moderne en Afrique du Sud.

 

photo de  AIDA MULENEH  d’origine éthiopienne qui montre deux jeunes filles écolières voilées ce qui signale l’existence  de la religion musulmane en Ethiopie.(www.akeza.net)

photo de AIDA MULENEH d’origine éthiopienne qui montre deux jeunes filles écolières voilées ce qui signale l’existence de la religion musulmane en Ethiopie.(www.akeza.net)

Les personnes qui se sont confié à akeza.net disent que cette exposition vient à point nommé, puisque à travers les images ils parviennent à apprendre les événements du passé ce qui leur permet d’en tirer des leçons et préparer leur avenir. Le fondateur de vision art group Buhendwa Yannick qui œuvre pour la promotion de l’art, la culture et le développement salue cette initiative et révèle que cette exposition permet de connaître ce qui s’est passé ailleurs sur le continent ; il donne l’exemple de la photo de AIDA MULENEH d’origine éthiopienne qui montre deux jeunes filles écolières voilées ce qui signale l’existence de la religion musulmane en Ethiopie.

 

 

Les images sont de deux sortes, d’une part les photos prises au cours des années 1970 jusqu’ en 2000 qui expriment les grands moments de l’histoire du continent, d’autre part les photos prises à partir des années 2000 qui sont plus artistiques et expriment la société africaine moderne.

 

 

La directrice adjointe de l’IFB Helene Foulard en même temps organisatrice de l’exposition révèle que cet événement comporte un double objectif : donner l’opportunité au public de revoir la perception de la société africaine dans différents pays et une ouverture d’esprit sur le passé qui sert de référence pour envisager le futur.

 

 

Cette exposition fait suite à celle de juillet 2012 qui avait été organisée au Palais des Arts et de la culture de Bujumbura par la Commission européenne et le Palais des Beaux Arts de Bruxelles, en partenariat avec la commission de l’Union Africaine et le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture du Burundi.

 

Benjamin KURIYO, stagiaire.

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.