Evitez le stress lors d’accidents et incendies, faites appel aux courtiers d’assurance

Evitez le stress lors d’accidents et incendies, faites appel aux courtiers d’assurance

Yannick MFURANZIMA , courtier d’assurance chez Africa Risk ©Akeza.net

 

Si vous avez déjà eu un accident de voiture, vous savez combien de fois le processus d’indemnisation est compliqué et stressant. La plupart des gens croient encore qu’on doit aller à la compagnie d’assurance maintes fois et les écouter expliquer tous ces chiffres que vous ne pouvez pas comprendre. Il se fait qu’il y a des courtiers qui peuvent réduire le stress. Yanick Mfuranzima est un courtier expérimenté qui a travaillé pour Afrika Risk depuis 2012. Il a offert de nous éclairer sur leur véritable rôle.

 

 Akeza.net : Qu’est-ce qu’un courtier d’assurance ?

 

Yannick : Un courtier d’assurance négocie l’assurance d’indemnisation. Nous nous occupons de tout le processus de compensation pour vous sans demander de paiement. On est le médiateur entre la compagnie d’assurance et le client. Nous négocions pour le bien de notre client. Nous aidons le client à économiser du temps.

 

Akeza.net : Avez-vous l’impression que les gens comprennent ce que vous faites?

 

Yannick : Pour leur faire comprendre ce que nous faisons, ils doivent d’abord comprendre les avantages de l’assurance de leurs biens. Nous avons connu un certain nombre de tragédies au Burundi où les gens ont beaucoup perdu. Les gens comprennent maintenant les avantages d’assurer leurs biens. Nous créons une plus grande sensibilisation et nous aidons aussi les gens à choisir l’assurance qu’il leur faut.

 

 Akeza.net : Comment fait-on pour se démarquer comme courtier ?

 

 Yannick : Comme dans tout autre emploi, pour être un courtier à succès, qui est connu et recommandé, tu dois dois être compétent. Tu es censé être rapide pour répondre en cas de catastrophe.

 

Akeza.net : Dans 5 à 10 ans, où vous voyez-vous?  Yannick : Chez Afrika Risk, nous visons tout l’East African Community. Nous construisons actuellement une université au Rwanda pour rendre facile et accessible la formation pour ceux qui veulent devenir courtiers. Pour le moment ceux qui veulent une formation doivent aller à Tunisie.

 

Propos recueillis par Ingrid Lynca

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.