Et les gagnants de Dance Off compétition 2016 sont…

Et les gagnants de Dance Off compétition 2016 sont…

Les gagnants de la compétition tout ému après la proclamation du gagnant

Déjà à sa 3ème édition, le  Dance Off Competition en avait à revendre. Des mouvements à en perdre la raison, des chorégraphies dotées d’une grande originalité, des visages à vous arracher des hurlements de soutien et des tonnerres applaudissements. On peut sans aucun doute proclamer que le Burundi a de jeunes danseurs talentueux, il suffit de les mettre ensemble et leur donner une scène. Ce que Geoffrey Baluku, Pasteur à l’Eglise CLM, n’a pas tardé à faire depuis l’an 2013.

 

Ce mardi 30 Août 2016, la compétition Dance off s’est vue accueillir 12 groupes de dance dont God is King, Shekinah, Girls of God, Sons of God, Heroes of God, Dunamis, Talent is life, His Victory, Force 257, No Jesus No Life,  et God’s Glory.

Avec des personnes expérimentées, le jury était composé d’Hervé Cishahayo pour le visuel, qui plus tard sera remplacé par Stewart Lake, Margaux Wong pour le message transmis au public via les danses et Lionel qui jugeait la technique de danse.

Les membres du JuryLes membres du jury de la compétition Dance Off

Dans un décor riche en couleur digne des grandes compétitions de danses, le Dance Off Competition a tenu toutes ses promesses. 12 groupes venus de différentes églises, plus talentueux les uns que les autres, ont éblouis un public bouillonnant tout au long de la compétition.

Dunamis et God’s Glory étaient tellement  virevoltants que même les membres du jury n’ont pas pu choisir le gagnant. Mais comme tout royaume doit avoir un roi, toute compétition doit avoir un et un seul gagnant. Le moment du battle a alors pris place. Chaque groupe avait 40 secondes pour faire une démo à en couper le souffle. Après l’engouement du public exprimé par les cris, sifflements et applaudissements, le choix était assez clair. Les gagnants du Dance Off Competition 2016 ne devaient être que le groupe God’s Glory.

 

Coup de chapeau aux gagnants!

 

Miranda Akim’

Comments

comments