Eradiquer la tuberculose au Burundi d’ici 2030

Eradiquer la tuberculose au Burundi d’ici 2030

Vendredi 24 Mars 2017, le monde célébrait la Journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose. Une occasion pour le Docteur Josiane Nijimbere, Ministre de la santé et la lutte contre le Sida de réitérer les objectifs de l’Etat pour la lutte contre la Tuberculose.
C’est dans la commune de Kabezi, en province de Bujumbura, où s’est déroulée la cérémonie marquant la Journée Mondiale de la lutte contre la Tuberculose. Dans son allocution le Dr Josiane Nijimbere a déclaré que 7662 cas de tuberculose, dont 4343 souffrant de tuberculose non contagieuse (un peu plus de 55%), ont été diagnostiqués et traités en 2016 au Burundi. Rappelons que la tuberculose est l’une des premières causes de mortalité dans le monde.

 

En marge de cette journée, des activités ont été organisées notamment dans la province de Gitega où l’on constate un progrès dans le traitement des malades atteint de tuberculose. Selon Jean-Claude Buzohera, le traitement de la tuberculose fait des progrès dans cette province où tous les hôpitaux et centres de santé traitent des cas dépistés dans les 10 hôpitaux et 14 centres de santé. En 2015, 646 cas de tuberculose ont été traités avec un taux de guérisons de 92%.
Le Burundi fournit beaucoup d’efforts dans la lutte contre la tuberculose. Ainsi pour continuer dans sa lancée et pour atteindre l’un des Objectifs de Développement Durable (ODD), qui est celui d’éradiquer la tuberculose d’ici 2030, le gouvernement compte augmenter le nombre de Centres de Diagnostic de Tuberculose (CDT) dans les centres de santé tant publics que privés. Ce nombre qui est de 170 aujourd’hui devrait passer à 728 CDT en 2025. Des objectifs qu’il faudra impérativement atteindre si l’on veut définitivement éradiquer la tuberculose au Burundi.

 

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments