Environnement : L’Union Européenne en partenariat avec la Mairie de Bujumbura pour des plages propres

Environnement : L’Union Européenne en partenariat avec  la Mairie de Bujumbura pour des plages propres

Environnement : L’Union Européenne en partenariat avec la Mairie de Bujumbura pour des plages propres©Akeza.net

En ce 15 septembre 2018, la délégation burundaise de l’Union Européenne et la Mairie de Bujumbura ont procédé à une activité de nettoyage des plages du Lac Tanganyika. Une centaine de personnes s’était dépêchée au bord du lac Tanganyika pour le nettoyage.

Pour la journée mondiale de ramassage des déchets sauvages, baptisée le World cleanup day, la Mairie de Bujumbura s’est associée à la délégation de l’union européenne. Des autorités, des citoyens et des entreprises ont participé à l’activité.

Environnement : L’Union Européenne en partenariat avec la Mairie de Bujumbura pour des plages propres©Akeza.net

«C’est une chose symbolique, c’est l’importance de battre la pollution des eaux», relève Wolfram VETTER, ambassadeur chef de délégation de l’UE au Burundi. «C’est aussi pour augmenter la conscience d’essayer de garder propres les plages et les eaux. On fait ça partout où l’Union Européenne est représentée. Et nous sommes quand même contents d’avoir pu réunir une centaine de personnes»,poursuit-il.

Poubelles sur le dos, de la plage Petit Bassam à la plage Genny’s beach, en deux équipes « Comme les gens qui viennent à la plage ne trouvent pas de poubelles, ils jettent tout et n’importe quoi par terre. Tu vois, les camions poubelles sont essentiellement remplis de bouteilles et des pailles. Les gérants de ces plages devraient maximiser les poubelles le long du lac et même dans le domaine » a constaté Emelyne, une des participantes.

Environnement : L’Union Européenne en partenariat avec la Mairie de Bujumbura pour des plages propres©Akeza.net

Le mouvement de ramassage des déchets sauvages a pris racine en Estonie, il y a dix ans. Le Burundi se greffe au projet pour la première fois, cette année et la délégation de l’Union Européenne  entend bien le pérenniser.

 

Miranda AKIM’

Comments

comments