Entrepreneuriat : Formation sur le « Design Thinking » ou la conception de solutions sur mesure !

Entrepreneuriat : Formation sur le « Design Thinking » ou la conception de solutions sur mesure !

Du 18 décembre au 20 décembre 2019, le Youth Impact Connect (YICO), en partenariat avec Young African Leaders (YALI) Chapter of Burundi a organisé une formation sur la thématique du « Design Thinking ». Une quinzaine de jeunes composés d’étudiants, d’entrepreneurs et de personnes vivant avec le handicap physique avaient répondu présent à cette formation qui s’est déroulée au Centre de Formation Professionnelle de Kigobe (ku bashinwa).

Selon Egide Nshimirimana, CEO de YICO, cette formation avait pour objectif d’apprendre aux jeunes entrepreneurs l’agencement des idées quand ils s’attellent à la conception de projets à présenter aux investisseurs. « Nous avons organisé cette formation parce qu’au Burundi, rares sont les jeunes entrepreneurs capables de bien concevoir un projet en mesure d’intéresser les investisseurs tant nationaux qu’internationaux », révèle-t-il.

Vianney Saïdi Baseka, un almuni de YALI qui était également facilitateur au cours de la formation définit le « Design Thinking » comme un challenge pour chercher une solution à un problème quelconque dans la société. Egide Nshimirimana le complète : « Par Design Thinking, il faut comprendre la conception d’idées qui apporteront la solution, la créativité et l’innovation ».

Bien que la formation se soit étalée sur un temps assez court, Raïssa Irakoze, la représentante du « YALI Chapter of Burundi » semble satisfaite : « Vu votre niveau à la fin de cette formation de trois jours seulement, c’est très impressionnant. Je vous en félicite beaucoup », disait-elle.

Kelly Marina Mugisha, participante à la formation semble tout aussi séduite : « Quand nous avons commencé la formation, nous n’avions aucune idée de ce qu’est le Design Thinking.  Mais, au fur et à mesure nous nous sommes appropriés le concept » confie-t-elle.

Josué Nkunda, entrepreneur et enseignant à l’école les Mignons de Kinindo, n’est pas seulement satisfait de la formation, il développe déjà de nouvelles idées. M. Kunda pense à ouvrir une cafeteria. « La formation m’a aidé à avoir l’idée de ce qui peut intéresser mon client », indique-t-il.

Les résultats des travaux en groupes consolident l’idée que cette formation a été un succès. Les organisateurs promettent d’autres formations sur des thématiques proches, notamment la conception d’un plan d’affaire.

 

Melchisédeck BOSHIRWA

Comments

comments