Energie: Le Burundi tirera 26,6 MW du barrage hydroélectrique de Rusumo

Energie: Le Burundi tirera 26,6 MW du barrage hydroélectrique de Rusumo

Photo d’illustration: Village de Rusumo ©DR

Jeudi le 30 mars 2017 a eu lieu le lancement  des travaux de construction  de la centrale hydroélectrique de Rusumo sur la rivière Kagera située entre le Rwanda et la Tanzanie. Ces activités ont vu la présence des Ministres de l’Energie du Burundi, de la Tanzanie et du Rwanda. La production de cette centrale hydroélectrique sera de 80 MW.

Selon Ingénieur Elicad Elly Nyabeeya, coordinateur du projet Nile Equatorial Lakes Subsidiary (NELSAP), le projet est financé par la Banque Mondiale à hauteur de 340 millions de dollars américains destinés à la construction du lac de retenue, et 130 millions de dollars américains assurés par la Banque Africaine de Développement (BAD) qui vont servir à implanter  les lignes de transmissions partant du barrage jusqu’aux 3 pays bénéficiaires.

Il est prévu que ce barrage hydroélectrique d’une capacité de 80 MW soit opérationnel en 2020, soit dans 3 ans. Les 3 pays qui vont se partager l’énergie auront chacun 26,6 MW. Les Ministres de l’énergie de ces 3 pays ont manifesté la joie qu’ils ont de voir enfin le lancement du projet  vieux de 40 ans.

S’adressant à la presse, Côme Manirakiza, Ministre Burundais de l’Energie a fait savoir que ces 26,6 MW  qu’aura le Burundi contribueront dans l’industrialisation du pays, synonyme de la création d’emploi.

Armand NISABWE

Comments

comments