Energie : Bientôt l’arrivée de l’électricité à partir du barrage Rusumo Falls

Energie : Bientôt l’arrivée de l’électricité à partir du barrage Rusumo Falls

Il reste encore 7 mois pour que le projet d’installation des lignes électriques et de montage des transformateurs électriques en connexion au nouveau barrage de Rusumo Falls en Tanzanie finisse. Les chefs des deux sociétés qui ont gagné ce marché, KEC International et KALPATARU Power Transmission LTD (d’origine indienne) se battent pour finir les travaux au mois de mars 2021. Mais les aéroports et les frontières sont fermés suite à la pandémie du coronavirus. Le nouveau ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines , Ir Ibrahim UWIZEYE, s’est rendu sur terrain ce vendredi en province Muyinga, pour s’enquérir de la situation et débloquer certains problèmes.

 

Le barrage Rusumo Falls situé en Tanzanie est en cours de construction et il va produire 80 mégawatts au milieu de l’an 2021. Trois pays vont se partager ce courant électrique à savoir le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie à raison de 26 méga watts chacun. Chaque pays va se débrouiller pour construire ses lignes électriques, pylônes et transformateurs du courant électriques, indique un des ingénieurs de la REGIDESO qui suit au quotidien l’exécution de ce projet.

 

Du barrage Rusumo Falls jusque dans la zone Kobero en commune Butihinda en province Muyinga, il y a 76 km et de Kobero à Gitega, il y a 104 km. 417 pylônes sont prévus pour faire arriver 22 mégawatts en province Gitega. 4 autres mégawatts resteront en province Muyinga pour servir la population des environs, explique Ingénieur Davy Majambere, Coordonnateur des Projets d’interconnexion multinationale dont ‘’Le barrage Rusumo Falls’’ à la REGIDESO.

 

« 9 pylônes sont déjà installés depuis la zone Kobero vers la commune Muyinga », nous informe l’ingénieur Richard MANIRAKIZA, chargé des lignes électriques à ce projet. « Une autre fondation est en finition », ajoute-t-il. Il promet qu’au mois de mars 2021, les 417 pylônes seront déjà montés, 270 pylônes au niveau du Burundi et 147 pylônes au niveau de la Tanzanie et du Rwanda, soit deux ou trois pylônes par km selon le relief. Une partie de la population a déjà reçu leurs indemnités foncières selon les prix des terres évaluées par an par l’Institut de Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi, ISTEEBU. Ceci se conforme à une recommandation des institutions qui ont accordé des prêts et dons à ce projet à savoir la Banque Africaine de Développement, BAD, 22,5 millions de dollars américains et l’Union Européenne, 12,75 millions d’Euros et le gouvernement du Burundi avec 11,5 millions USD. 116 fondations pour les pylônes sont déjà creusées à travers le trajet Kobero-Muyinga-Gitega.

En outre, ce projet d’interconnexion des câbles électriques au barrage Rusumo Falls est bien organisé car le personnel reçoit régulièrement la visite du Docteur Léonidas NIBIGIRA et d’Audace NTIBASUMBWA, chargés respectivement de la santé des ouvriers et de la protection de l’environnement. Une des conditions des bailleurs de fonds de ce projet. ‘’ Les ouvriers doivent se protéger contre le coronavirus par le port des masques, le port des chaussures, des casques et des gants appropriés pour lutter contre les accidents mortels. De l’eau propre, des latrines et de la nourriture doivent être fourni au chantier et ils doivent avoir une assurance contre les accidents’’, fait savoir Dr Leonidas NIBIGIRA en visite ce jeudi aux ouvriers qui installent la neuvième pylône à Kobero.

 

Toutefois Salerno Armand, Ingénieur Résident de la société Canadienne WSP qui est chef des travaux déplore la fermeture des frontières au niveau de la Tanzanie et du Rwanda suite à la pandémie du coronavirus. En outre, 16 experts en montage des transformateurs du courant électrique haute tension sont bloqués en Inde car il n’y a pas d’avions pour les amener au Burundi.

 

Ce vendredi, le directeur général de la REGIDESO, Ingénieur Siméon Habonimana a fait visiter au nouveau ministre de l’Hydraulique, des Mines et de l’Energie, Ingénieur Ibrahim UWIZEYE le poste d’entrepôt du matériel de Muhushi en commune Muyinga, le poste de transformation et de distribution du courant électrique de Mukoni en commune Muyinga, le montage des pylônes à Kobero en commune Butihinda et le poste de transformation et de distribution du courant électrique en commune Gitega.

 

Le ministre Ibrahim UWIZEYE a pu s’enquérir de l’état d’avancement des travaux qui doivent se clôturer le 31 mars 2021 selon les termes du contrat d’exécution de ce projet. ‘’ J’ai écouté tous les problèmes qui peuvent retarder les travaux notamment ceux liés à la fermeture des frontières et des aéroports suite au coronavirus, je vais parler à mes supérieurs mais aussi aux confrères tanzaniens, et rwandais et nos partenaires pour débloquer cette situation’’, a-t-il annoncé à la presse à la fin de cette visite marathon.

 

Olivier BIZIMANA

 

Comments

comments