Encore un concert qui foire

Hier, c’était le lancement officiel  de ‘’NALIYA’’le  1er album du chanteur Kebby.L’événement a eu lieu au Musée Vivant de Bujumbura.

Kebby Boy (www.alkeza.net)

Kebby Boy (www.alkeza.net)

Selon  son producteur Amir Pro, le public présent était suffisant. Mais lorsqu’on demande au journaliste Amim K. de Bonesha  FM, le public était peu nombreux. Les deux ne partent pas du même principe : Amir Pro justifie son argument de la suffisance du public par le niveau moyen de Kebby dans la musique burundaise alors que Amim  K. se base sur la publicité de l’événement qu’il juge énorme pour ne recevoir qu’un public compris entre 300 et 400 personnes.

Encore  là n’est pas le problème. Le plus grand problème reste encore et toujours la sonorisation. Pour cet événement, elle était assurée par Anselme, le propriétaire du studio Glory Sound. Anselme est connu pour s’être spécialisé dans la sonorisation d’événements, petits et grands, avant même d’entrer dans le business de la production de musique. Alors, lorsque nous demandons à Fabrice BIRORI qui était sur place d’où venait le problème, il répond que la sono était petite, négligée, pas au niveau de l’événement. De tels problèmes arrivent souvent lorsque le chanteur n’arrive pas à payer une somme suffisante pour une sono à la hauteur de son événement. Le technicien ne pouvant rejeter le marché accepte de travailler, à condition d’amener un matériel d’égal à égal avec la somme payée. Tant pis si ça foire !

AMIM K.,journaliste à Bonesha FM (www.akeza.net)

AMIM K.,journaliste à Bonesha FM (www.akeza.net)

Nous avons essayé de savoir si l’étendue des dégâts atteignait celle du dernier show de Steven Sogo. Amim K. assure que cela va plus loin.’’  Au show de Steven  Sogo, les techniciens ont su cerner le problème. Pour celui d’hier, les techniciens n’ont pas pu résoudre le problème, non plus  ils semblaient ne pas savoir d’où venait le problème, jusqu’à la fin’’, nous a-t-il précisé.

En plus de cela, ceux qui étaient sur place déplorent le manque de lumière. Le concert s’est fait dans le noir. Le noir total ?’’Presque !’’, répondent en chœur  Birori, Amir Pro et Amim K. Les trois nous précisent en fait qu’il n’y avait qu’un seul projecteur qui  n’éclairait que très faiblement la scène. Pour le reste de la place, aucune lumière.

Pour Amim K., les performances d’Emery Sun, R Flo, Watu wa Chini et Mkombozi se sont distingués.

Nous avons cherché à savoir pourquoi Amir Pro ne s’est pas occupé du lancement de l’album de Kebby comme eux de ses autres protégés. Ce dernier nous a répondu que le chanteur ne le lui a pas demandé et que d’ailleurs  le show de Kebby, il l’a appris par affiche interposé.

Landry MUGISHA

Comments

comments




3 thoughts on “Encore un concert qui foire

  1. Amiral Krazzi Bright

    Organiser un concert n’est pas chose facile.Cela demande une préparation sérieuse et minutieuse de cet événement, en l’occurrence le show en question et surtout la sono sans oublier la présentation scénique.
    La plus part des organisateurs des concerts négligent la sono alors qu’elle super importante étant donne que l’ on ne peut pas parler de la musique sans son(sono).
    Bref, un tel événement demande beaucoup de moyens financiers qu’il ne faut en aucun cas prendre à la légère.
    Imagine un concert sans budget… vaut mieux le laisser pour un moment afin de mieux le préparer pour ne pas toujours décevoir nos fans ça risque de nous coûter cher dans l’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.