Encore en rémission, Linah Blanche interpelle l’opinion publique…

Encore en rémission, Linah Blanche interpelle l’opinion publique…

Agressée dans la nuit du 6 au 7 août, la chanteuse Linah Blanche se rétablit du choc et de sa blessure crânienne. Si elle est sortie de ce cauchemar, elle reste perplexe vis-à-vis de sa  sécurité. En effet, son agresseur risque d’être relâché ce jeudi 22 Août Linah ne sait plus à quel saint se vouer.

« Dieu est bon » soupire-t-elle avant de lâcher « Je vais bien, j’ai passé un jour dans le coma et 4 jours à l’hôpital. Mais je me fais encore du souci parce que celui qui m’a agressé était supposé aller en prison à Mpimba mais au contraire on parle de le relâcher ». L’on sent de la peur et de l’inquiétude dans la voix de la chanteuse.

Elle continue «  L’agresseur prétend que je suis tombée sur une pierre. Les déductions du docteur qui m’a soigné sont loin d’être celles-ci. C’est clair que quelqu’un m’a frappé à la tête avec quelque chose. Ce qui m’effraie le plus au fait, c’est que même l’agresseur n’avoue pas les faits »,nous confie Linah.

Une situation fâcheuse qui la met en rogne puisqu’elle se sent impuissante face à tout ce qui lui arrive. «  Je prends encore mes médicaments chez moi, je ne peux même pas aller au travail. Je trouve que c’est injuste que ce soit moi qui doive en pâtir. Que penses-tu qu’il  va faire quand il sortira ? Que se passera-t-il maintenant ? Parce que là, moi je ne sais vraiment pas quoi faire».

Linah Blanche suit de très près l’affaire et sera même présente demain matin à la Cour pour suivre le dossier.

 

Miranda AKIM’

Comments

comments