En images : Vous ne voyez pas double, ce sont juste des jumelles … Allison et Adriana

En images : Vous ne voyez pas double, ce sont juste des jumelles … Allison et Adriana

Allison et Adriana Decoster ©Arnaud

 «Vous ne voyez pas double, ce sont juste des jumeaux  »  est un dossier d’articles sur www.akeza.net qui donne lieu aux anecdotes des jumeaux/des jumelles.

Le phénomène de la gémellité a toujours intrigué l’homme. Le grand nombre de jumeaux rencontrés dans la vie courante en est le témoignage. Tour à tour interprétés au cours des siècles et autour du monde comme une bénédiction ou un mauvais augure, les jumeaux ont cependant toujours constitué un objet de curiosité.

Après Lauriane et Doriane, Hussein et Hassan, nous nous sommes entretenus avec Allison et Adriana Decoster de Belgique. De père belge et mère burundaise, Allison et Adriana pourraient bien être des sœurs jumelles qu’elles pourraient être prises pour des sœurs d’Alicia Keys.

Lire aussi : En images : Vous ne voyez pas double, ce sont juste des jumelles

Akeza.net : Avez-vous les mêmes goûts (vestimentaires, culinaires, etc.)?

Allison : Nous avons les mêmes goûts vestimentaires et nous mangeons souvent la même chose.  Nous sortons souvent ensemble étant donné que nous avons le même cercle d’amies, nous étudions aussi dans la même école et dans la même option.

Akeza.net : Qu’est-ce que ça fait d’être constamment à côté d’une personne qui te ressemble comme deux gouttes d’eau?

Adriana : On n’y fait pas vraiment attention, on est deux personnes différentes tout de mêmes, sur le point caractériel et personnel. Il nous arrive parfois d’être l’une à côté de l’autre dans le bus et que les gens s’amusent à faire la différence entre nous (Rires…)

Akeza.net : Prenez-vous l’avantage de votre ressemblance épatante ?      

Allison : Ça nous arrive de le faire pour taquiner nos amies. Un jour, on l’a fait à l’école primaire : Ma sœur a passé le contrôle de maths à ma place; j’ai eu de très bons résultats d’ailleurs (Ne vous inquiétez pas, notre mère le sait, rires….). Il m’est aussi arrivé de falsifier la carte de sortie de ma sœur (c’est une carte qui permet de sortir des cours à midi) étant donné que j’avais perdu la mienne, j’ai imprimé la sienne. Heureusement, nous n’avons jamais eu de fâcheux incidents car nous prenons souvent ces choses-là sur un ton de rigolade.

Lire aussi : En images : Vous ne voyez pas double, ce sont juste des jumeaux … Hussein et Hassan

Akeza.net : Avez-vous déjà pensé à la vie si l’autre n’était pas là?

Allison : On n’y pense pas vraiment pour l’instant, on envisage de vivre en colocation par après (Rires). Et même si par après on devait finir par se séparer , on sera toujours liée l’une à l’autre. C’est comme une partie de vous.

Akeza.net : Les jumeaux s’habillent et se coiffent souvent de la même façon, ne serait-il pas plus facile d’avoir une coupe de cheveux et un style de vêtements différents  pour être deux personnes distinctes malgré la ressemblance?

Allison : Ma mère a toujours cherché à nous faire comprendre que nous étions deux personnes bien distinctes en nous habillant différemment, en nous appelant chacune par nos prénoms.  Contrairement à notre père (Rires) ! Lui, il nous a appelé les jumelles où même les caramels pendant toutes notre enfance. Mes parents s’arrangeaient pour nous mettre dans une classe différente l’une l’autre mais même dans ce cas-ci je sortais de ma classe pour la rejoindre dans la sienne.

{"autoplay":"true","autoplay_speed":"3000","speed":"300","arrows":"true","dots":"true"}

Akeza.net : Et s’il arrive que vous tombiez amoureuses de la même personne ?

Allison : Il ne nous est jamais arrivées de tomber amoureuse du même gars et heureusement d’ailleurs, car nous n’avons pas des styles différents concernant  les garçons. Il nous arrive par contre généralement qu’on aborde ma sœur sur les réseaux sociaux et que le garçon sachant que ma sœur est en couple me demande si moi-même je le suis pour tenter le coup (Rires). Nous sommes tous les deux à l’aise avec les personnes mais je dirais que je prends plus de temps à analyser une personne et la cerner complètement. (Rires)

Rendez-vous la semaine prochaine pour la découverte d’une autre paire de jumelles.

Propos recueillis par Miranda Akim’

Comments

comments