En images : la chorale anglophone « Saint Thomas d’Aquin » a encore frappé fort

En images : la chorale anglophone « Saint Thomas d’Aquin » a encore frappé fort

La chorale anglophone « Saint Thomas d’Aquin » sur scène lors du concert ©Akeza.net

Dans la galaxie des chorales des églises catholiques, Saint Thomas d’Aquin siège à part. D’abord grâce à leur atout « chansons classiques » qu’ils interprètent à merveille, mais aussi parce qu’en termes de langues, ils peuvent chanter pour un public vraiment varié. En tous cas, ce vendredi, la chorale anglophone « Saint Thomas d’Aquin » a encore frappé fort. A travers des chansons dans un excellent mélange de langues, ils ont ravi le public. Le répertoire naviguait parfaitement du  lingala au zoulou, en passant par l’anglais, le Kirundi, le latin, le swahili et le français.

{"autoplay":"true","autoplay_speed":"3000","speed":"300","arrows":"true","dots":"true"}

Dans la salle de l’Institut Français du Burundi,silence radio. Vêtue de blanc, une choriste s’avance au micro et inonde la salle par sa voix angélique sur le morceau Ukuthula (en langue zoulou, ndlr). Toute la chorale la rejoint et enchaine en chœur dans le même esprit. Le reste c’est de l’histoire…

Un discours chaleureux du président de la chorale va clôturer  le concert. En gros , des mots de remerciement adressés à leurs sponsors et toute personne physique ou morale ayant aidé la chorale depuis maintenant plus de 10 ans.

Miranda Akim’

Comments

comments