En images : Alison Kaneza et iCompassion font encore preuve de générosité

En images : Alison Kaneza et iCompassion font encore preuve de générosité

Alison Kaneza lors de sa visite au refuge de madame Godelieve ©Akeza.net

En Janvier de cette année, Alison Kaneza, une burundaise basée en Belgique avait visitée un refuge qui accueille des jeunes filles en difficulté pour le compte de iCompassion Ubuntu (un mouvement social global affilié à la charte de la compassion qui s’est donné pour mission de relier l’empathie et l’action dans le but d’éveiller les consciences) dont elle est la représentante. Lors de cette visite, elle avait distribué des vêtements à des jeunes filles avec la promesse de revenir pour plus d’aide.

Chose promise, chose due puisqu’Alison Kaneza a de nouveau rendu visite aux jeunes filles du refuge de Madame Godelieve à Rohero. Comme en Janvier, elle a rendu visite à ces jeunes filles avec des vêtements, de la nourriture, des jouets etc. Des choses dont les filles ont souvent besoin et qui devraient les aider à prendre soin de leurs enfants.

Lire aussi : iCompassion Ubuntu commence l’année par une bonne action

Grâce au soutien de l’entreprise pour laquelle elle travaille, Alison Kaneza a pu apporter un colis de 200 Kg qui lui a permis d’aider les enfants encadrés par Christine Ntahe à qui elle a rendue visite.

{"autoplay":"true","autoplay_speed":"3000","speed":"300","arrows":"true","dots":"true"}

 « Grâce à l’action faite en Janvier j’ai pu récolter plus de vêtement et de nourriture et de nourriture que l’année dernière. Brussels Airlines m’a accordé 200 Kg de bagages cette fois ci. Ce qui m’a permis de donner beaucoup plus aux filles de ce refuge mais aussi aux enfants qu’encadre Christine Ntahe (Maman Dimanche) », nous dit Alison.

Un geste de générosité qui ravit comme à chaque fois le cœur de madame Godelieve et des filles qu’elle encadre. Prenant la paroles, madame Godelieve a tenu à vivement remercier Alison Kaneza et iCompassion mais également toutes les personnes qui contribuent de près comme de loin au bien-être des personnes en difficulté, en espérant que ce soutien se pérennise.

Lire aussi : Alison KANEZA : « La compassion c’est se mettre à la place de celui qui souffre et faire quelque chose »

Notons que pendant son séjour à Bujumbura, Alison Kaneza rendra également visite à la famille du petit Jonathan à qui elle remettra un chèque. Le fruit d’une collecte de fond à laquelle ont participé beaucoup de donateurs anonymes. Une main tendue qui s’inscrit parfaitement dans la ligne de conduite du collectif iCompassion Ubuntu.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments