En attendant Pamoja Festival, Rencontrons Zoé Saint Regis

En attendant Pamoja Festival, Rencontrons Zoé Saint Regis

BARIGUME Régis dit BIG ZOE.©Akeza.net

BARIGUME Régis dit BIG ZOE est un jeune Rappeur Burundais.Comme beaucoup de jeunes de sa génération, il tombe amoureux du Hip-Hop très jeune et écris son premier morceau de Rap en 1997, il avait moins de 14 ans. En 2000 il enregistre son premier morceau. Une belle carrière s’annonçait pour lui.

 

En 2003, sa vie change quand il décide de suivre Jésus-Christ et devient chrétien. Après avoir longuement hésité à continuer le rap, c’est un peu naturellement qu’il prendra la direction du Gospel Hip-Hop. Comme il l’explique lui-même : « J’avais décidé de laisser le rap puisque personne dans l’église n’en faisait, mais après avoir longuement prié, Dieu m’a convaincu que je devais désormais faire mon rap pour lui, car c’est lui qui m’a donné ce talent.Parce que le plus important, ce n’est pas le style de musique mais le message que je transmets par cette musique.Dès ce jour, prêcher la bonne nouvelle est devenue une priorité pour moi.»

 

Le trio du groupe GMP…

 

En 2005, il commence à chanter avec le groupe GMP avec lequel il produit plusieurs chansons et clips tel que NzoririmbaItangaza, Clap for Jesus, NtamsifuYesu. Parallèlement à ces activités avec GMP, il produit en solo d’autres chansons tel que Umutwenzi, Free style, Turikotujahe ?.

 

En 2011 nait le collectif H4C (Hip-Hop For Christ), ce collectif va donner un nouveau souffle à la musique Gospel au Burundi. Et au sein de ce collectif, il participera à la production des chansons comme 1000 Km ou Life.

 

Zoé Saint Régisparticipe également, depuis quelques temps, à la campagne d’évangélisation dénommée KURI BEAT, où des artistes prêchent la bonne nouvelle par la musique, la danse et le graffiti.

 

Toujours inspiré par la voix de l’amour de Dieu, il a décidé depuis peu d’également se lancer surla voix de l’engagement citoyen ;« j’engage ma voix pour partager mes convictions civiques, pour porter un message de paix » dit-il.

 

Rappant en Kirundi, en Swahili et quelques fois en Anglais, il travaille actuellement sur un album à venir en collaboration avec Prince MSHINDI. Mais en attendant l’arrivée de cet album, il sera ce week-end sur la scène du PAMOJA festival, où lui et beaucoup d’autres musiciens gospel, danseurs et autre, venus de différents pays de la sous-région, partagerons leur message du Christ.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments