Emelance Emy à la Journée Mondiale de la culture Africaine : « mon séjour était très édifiant »

Emelance Emy à la Journée Mondiale de la culture Africaine : « mon séjour était très édifiant »

Emelance Emy en compagnie du togolais Rachid Souleymane et du malien Modibo Souaré à Bamako ©DR

La chanteuse burundaise Emelance Emy était récemment invité au Mali pour participer à la première édition de la « Journée Mondiale de la culture Africaine et Afro-Descendante » (JMCA) qui s’est tenue à Bamako les 23 et 24 janvier 2018. Revenue au Burundi le dimanche dernier, la chanteuse nous a livré ses impressions sur cet évènement qui a réuni des artistes et des personnalités venues des 4 coins du continent.

Pour Emelance Emy, participer à un évènement d’une pareille envergure a sonné comme une sorte de réveil. « C’était un honneur pour moi parce que c’était la 1ere fois que j’avais une invitation pareille. En tant qu’artiste, ça change beaucoup mes pensées, ça m’a réveillé parce que j’ai vu comment les gens organisent les évènements. J’ai vu comment les autres artistes comme moi travaillent. Pour moi ça représente beaucoup. C’est un honneur en tant qu’artiste Burundaise », a-t-elle dit.

Lire aussi : Culture : La chanteuse Emelance Emy invitée à la JMCA

Ce cours séjour à Bamako a été des plus bénéfiques pour la chanteuse.  Aussi bien comme artiste qu’individu. En effet, lors de cette JMCA, Emelance Emy a fait des rencontres intéressantes. Elle a pu côtoyer de personnalités importantes du monde de la musique en encore de la mode. « Mon séjour était très édifiant pour moi. C’était bien organisé. Ils ont mis beaucoup de moyens et en plus de cela, beaucoup de hautes personnalités étaient invités. Pour moi c’était une bonne occasion de rencontrer de nouvelles personnes, des organisateurs des évènements et festivals. Tous ces contacts vont m’aider dans le futur et vont aider les autres artistes comme moi. J’ai pu rencontrer les grands artistes qu’on respecte comme Amadou et Mariam qui ont chanté ”Le dimanche à Bamako”. J’ai pu rencontrer le grand Styliste africain Alphadi et beaucoup d’autres grandes personnalités »

Pour ce qui est de l’image du Burundi à l’étranger, Emelance Emy affirme que les maliens connaissent le Burundi et plus précisément le Tambour burundais. « Ils connaissent le Tambour du Burundi et aussi d’autres choses que l’on fait au Burundi. Et m’avoir entendu chanter leur a également donné une autre image du Burundi »

Participer à la première édition de la « Journée Mondiale de la Culture Africaine aura apporté un plus à la carrière de l’artiste et cela lui a certainement ouvert les portes vers de nouveaux horizons. Une opportunité qui s’ouvre à elle et qui pourrait également s’offrir aux autres.

 

Moïse MAZYAMBO

 

Comments

comments