Eliminatoires CAN 2021: Le Burundi écope d’une raclée en Centrafrique (0-2)

Eliminatoires CAN 2021: Le Burundi écope d’une raclée en Centrafrique (0-2)

Equipe nationale du Burundi.©akeza.net

Accueillis à Bangui pour le match-aller ce mercredi 13 novembre 2019, les Intamba se sont s’inclinés en Centrafrique sur une défaite de 2 buts à 0. Pour cette première journée des éliminatoires de la CAN 2021, les Intamba ont fait un mauvsis départ face aux Fauves du Bas-Oubangui, déterminés à écrire une histoire dans cette CAN. A l’issue de cette rencontre très disputée, c’est la RCA qui en sort tête haute avec 3 points en poche. Un bon début pour les Fauves.

Alors que dans sa poule E (comprenant le Maroc, la RCA et la Mauritanie), le Burundi espérait accrocher la RCA, qu’il pensait moins dangereuse moindre, la rencontre-aller qui a eu lieu à Bangui a bien prouvé le contraire. Ces Fauves qui se sont engagés à tout prix à aller jusqu’au bout dans cette compétition reine en Afrique ont bien frappé et très fort même. Qui pouvaient donc les arrêter à s’offrir le Burundi pour pont à la recherche de leur première qualification à la CAN. Et ils ont tenu parole!

Cette défaite face à la RCA a encore enfoncé le clou dans la plaie. Ce ne sont que des défaites qui s’enchaînent pour cette sélection qui avait pourtant fait rêver plus d’un  il y a de cela quelques mois (soit en mars dernier lors de la qualification historique). « Quelle mouche a donc piqué nos Intamba ? Nous n’arrivons plus à les reconnaitre. Tout l’espoir s’est envolé », se lamentent les supporteurs, qui confient ne plus savoir à quel saint se vouer. On dirait que la débâcle de la CAN n’a pas suffi ou encore la disqualification à la Coupe du Monde 2022 dès le premier tour.

En analysant l’ossature de départ, on sentait déjà quelque que chose cloche. La défense (dépourvue de Fréderic Nsabiyumva et David Nshimirimana très imposants et efficaces mais blessés ) et le milieu de terrain passoire dans bien des cas  n’étaient pas rassurants. Cela n’a pas tardé à se faire remarquer sur le premier but de l’équipe adverse (dès la 5ème minute, ce qu’on appelle la surprise). Comme si l’accueil ne suffisait pas,les dernières minutes furent de malheur pour les Intamba parce qu’ils ont enterré tout l’espoir d’égalisation. Et cela quand les Fauves bouclent en beauté la rencontre avec un deuxième but inscrit in extremis. C’est devenu silence radio de la part de ceux qui suivaient la retransmission en direct. C’est la désolation qui se lisait sur les visages des dans qui suivaient le match.

Ceux qui suivent les INTAMBA de près indiquent que le manque de matches ensemble, l’ossature instable qui dénoterait la non-maitrise des joueurs mais également le changement des postes des joueurs seraient  parmi les raisons de ces mauvaise prestations. Mais également l’alignement des joueurs qui ne sont pas en forme ou qui évoluent dans des championnats à niveau bas. Des failles qui sont récurrentes et deviennent presqu’une routine, en dépit des efforts de renforcement au niveau du staff technique ces derniers temps.

L’injection du sang nouveau dans l’équipe n’aura pas suffi à enrayer les défaites.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments