Eliminatoires CAN 2021 Burundi Vs Maroc: « L’humiliation à domicile, Niet ! »

Eliminatoires CAN 2021 Burundi Vs Maroc: « L’humiliation à domicile, Niet ! »

Dans un point de presse tenu par le sélectionneur des Intamba Alain Olivier Niyungeko accompagné du capitaine des Intamba (par délégation) Fiston Abdul Razzak, il s’est montré confiant avant la rencontre contre le Maroc. Se disant rassuré de jouer à domicile, Olivier affirme qu’il n’acceptera pas de subir l’humiliation. C’était ce lundi 18 novembre 2019 au siège de la FFB, à la veille du deuxième match du Burundi comptant pour les éliminatoires de la CAN 2021.

Après avoir raté la première rencontre de cette compétition contre la RCA (2-0), le Burundi s’engage à se remettre sur les rails. En dépit de ce mauvais début, Olivier rassure qu’il y a encore  de l’espoir et qu’il n’est pas encore tard. « Même si on a raté le premier match, cela ne veut pas dire que toute l’équipe est foutue. Il nous reste environ 5 matches à disputer. Nous avons 90% des chances d’aller loin », dit-il

C’est un Olivier confiant qui s’est présenté devant la presse même si dans le fil de ses réponses aux journalistes, on sentait une certaine pression. A la  moindre question tangente (surtout sur le niveau de l’équipe en « decrescendo »), l’humeur changeait tout d’un coup. Il était aux aguets voire sur la défensive. On n’avait jamais vu le coach dans cet état. Il ne cessait d’appeler à l’optimisme en rappelant que dans tout, il y a des hauts et des bas. Il tranquillise en affirmant que les préparatifs vont bon train.

Réagissant sur l’équipe marocaine plutôt en, le sélectionneur Olivier indique qu’il ne se sent pas menacé pour autant. Il tranquillise et promet une bonne rencontre et un bon niveau entre ces 2 formations. « Nous allons tout faire pour remporter le match contre le Maroc. « Nous serons chez nous et devant nos supporteurs. Nous avons l’obligation d’user de toutes nos forces pour nous imposer. C’est pourquoi on a multiplié les entrainements pour préparer les joueurs physiquement et mentalement. Même si c’est la première fois qu’on rencontre le Maroc, nous avons l’expérience du football maghrébin. C’est rassurant parce que je joue chez moi.». Et de lancer un mot d’ordre : « L’humiliation à domicile, Niet ! ».

C’est le même écho chez Fiston Abdul Razzak, attaquant-vedette des Intamba, présentement brassard au bras par délégation(en raison de l’absence du capitaine et ses 2 vices). Il affirme que lui et ses coéquipiers ne vont pas accepter d’être humiliés à domicile devant leurs familles, leurs supporters. « Ce n’est pas un match à redouter car nous avons déjà croisé le fer avec des grandes équipes. Nous allons faire de notre mieux pour nous assurer qu’on remporte la rencontre contre le Maroc ».

En outre, il revient sur leur défaite contre la RCA. « Les joueurs ne sont pas arrivés le même jour pour effectuer ensemble les entrainements. Il y a eu un  problème dans la préparation. De plus, l’absence de nos coéquipiers in extremis nous a perturbés.  Malgré cela la confiance et l’espoir sont là, nous pouvons encore bien faire comme l’année dernière », indique-t-il.

S’affrontant pour leur toute première fois dans l’histoire, le Burundi Vs Maroc est une rencontre plus que jamais décisive. Du côté du Burundi, l’ambition est de se rattraper tandis que de l’autre côté, le Maroc espère se servir du Burundi pour se corriger afin de prendre les rênes du groupe E, après avoir été tenu en échec à domicile par la Mauritanie (0-0).

Fleurette HABONIMANA

 

Comments

comments