« EGO Launch Album », ce qu’il faut retenir de ce concert

« EGO Launch Album », ce qu’il faut retenir de ce concert

Pour la sortie de son premier album, « EGO », le chanteur Masterland avait décidé d’organiser un grand concert, ce dimanche 23 juin, à Lacosta Beach. Un évènement qui devait réunir un bon nombre d’artistes. Du plus connu au plus underground. Avec en invité, l’ougandais Ykee Benda. Plusieurs centaines de personnes avaient rehaussé de leur présence pour un long show de plusieurs heures. Un peu trop long pour certains.

 

Un très long show

Le lancement de « EGO », Masterland l’avait vu en grand. Pour preuve, la pelletée d’artistes invités pour ce concert. Pas moins de 10 artistes étaient au programme ce dimanche 23 juin. Sat-B, Vichou Love, Natacha La Namba, Dr Claude, Double Jay, Ado Josan, Esther Nish, Aubin Lux, Jadix, Arnovic pour ne citer que ceux-là. Tous étaient là pour une seule raison : « apporter leur soutien à Masterland ». Ce qui, pour l’avis de plusieurs, est une belle preuve d’amour et d’union entre les artistes.
Ce qui aura caractérisé ce lancement d’album est la longueur de celui-ci. Le show initialement prévu à 13h, aura finalement commencé 3h plus tard, puisque c’est aux alentours de 16h que le premier artiste se présente sur scène. De là partira un long marathon de musique et de danse qui aura duré plus de 7h. Les artistes se relayant sur scène les uns après les autres devant un public heureux mais également impatient de voir les têtes d’affiche.

C’est en début de soirée que Masterland se pointe enfin à Lacosta Beach. L’artiste arrive accompagné de l’ougandais Ykee Benda, qui avait fait le déplacement. Cette arrivée qui « devait » calmer les ardeurs et faire descendre le vent d’impatience qui ne cesser de monter aura eu l’effet contraire. Le public voulait Masterland.
Il est 21h passé de quelques minutes lorsque Masterland monte enfin sur scène. Dans une redingote aux couleurs noir et or, l’artiste fait son entrée sur le morceau « Beat it » de Michael Jackson joué live par les musiciens du groupe Peace and Love. Le public est content devant les yeux tout brillants de joie de Masterland. Mais il ne restera pas longtemps sur scène.

Après 3 morceaux, la chanteuse Natacha va se présentér sur scène. Pour marquer son soutien à la star du jour, elle va consentir à acheter un CD de l’album « EGO » pour la modique somme de 1 millions de franc burundais. De quoi susciter la clameur du public.
Le show va ensuite se poursuivre avec l’arrivée sur scène de Double Jay, Dr Claude, Sat-B et Ykee Benda. L’ougandais aura reçu un accueil assez chaleureux du public et surtout de la gente féminine. Le show se terminera tard dans la soirée (au-delà de minuit).

 

« Le Bémol »
Si voir un grand nombre d’artistes se partageant la même scène était une belle chose dans le fond, la longueur de ce concert aura fait de nombreux mécontents. Il faut dire que plus 7h de show n’est pas facile à digérer pour de nombreuses personnes. A cela s’ajoute le grand retard accusé par l’organisation. Une erreur que les promoteurs d’évènement devrait corriger vu la récurrence de celle-ci.

Un autre fait marquant (et pas des moindres) aura été le trouble créé par Natacha La Namba lors de sa monté sur scène. En effet, juste après avoir octroyé le million de franc burundais pour un cd du nouvel album de Masterland, la chanteuse que l’on surnomme « La Boss », a eu l’idée de faire pleuvoir quelques billets de 10.000 Fbu au public. Une idée pas très belle puisque la cohue qui a suivi aura causé des dégâts devant la scène, blessant une journaliste et causant la perte et la détérioration du matériel des professionnels de médias. Un épisode qui fait tâche dans un show qui devait se dérouler dans le calme. Une erreur à éviter diront certains.

Dans son ensemble, le concert de Masterland aura été correct, hormis les quelques erreurs citées plus haut. L’artiste lance un premier album qui plaira au public espère-t-il.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments