Egide Kubwimana : Pour moi, la peinture est un art de vie

Egide Kubwimana  en train de vendre ses oeuvres.(www.akeza.net)

Egide Kubwimana en train de vendre ses oeuvres.(www.akeza.net)

La peinture est l’un des nombreux arts pratiqués au Burundi. Egide Kubwimana est un artiste-peintre qui détient un stand Musée Vivant de Bujumbura. Alors que nous visitions son stand, il nous a confié  avoir 13ans dans ce métier.

 

 

Egide  fait des tableaux à base de  peinture, d’autres à partir  d’écorces de bananiers.Les matières premières qu’il utilise proviennent principalement de l’intérieur du pays, en partirculier de Bugarama et Ijenda. Pourtant, il a du mal à joindre les deux bouts du mois.’’ Bien que la matière première utilisée soit à 100% locale,  j’ai du mal à trouver un bénéfice honorable  au-delà des moyens investis’’, clame-t-il.

 

 

Egide fait également face à un marché faible : ‘’je n’ai pas beaucoup de clients. Il peut arriver que je passe  trois mois sans avoir vendu  un seul tableau. Toutefois je vis grâce à ce métier et  je parviens à vivre et faire vivre ma famille. La peinture n’est pas seulement mon gagne-pain, c’est avant tout un don de Dieu, une passion pour moi’’, ajoute-t-il.

 

 

Egide Kubwimana  dans son atelier. Les écorces de bananiers  sont sa matière première pour fabriquer de tableaux. (www.akeza.net)

Egide Kubwimana dans son atelier. Les écorces de bananiers sont sa matière première pour fabriquer de tableaux. (www.akeza.net)

Le peintre semble apprécier les rencontres professionnelles.’’ Parfois, je participe dans des expositions d’arts. C’est là que je trouve des clients qui peuvent acheter mes objets d’arts. Même si nous devons payer des frais de participation afin d’avoir un stand, je trouve qu’il y a plus à gagner », disait-il.

 

 

Egide fait un appel aux artistes burundais de travailler en coopérative afin d’augmenter leurs sources de revenus. Ceci  leur permettra d’avoir un bon rendement, une meilleure organisation et plus de visibilité.

 

 

Egide KUBWIMANA  a fait ses études dans une école d’art au Rwanda mais c’est au Burundi qu’il a obtenu son certificat car c’est ici que ses études ont prit fin.

 

 

Lascar BUKERA, stagiaire.

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.