Education : Un enfant atteint d’albinisme a le droit à l’éducation !

Education : Un enfant atteint d’albinisme a le droit à l’éducation !

Richard Niyonzima,étudiant atteint d’albinisme. A l’Université du Lac Tanganyika, en 3ème baccalauréat dans la Faculté d’Economie, option Audit et Contrôle de Gestion.©Akeza.net

Le Burundi est l’un des pays où il y a un grand nombre de personnes atteintes d’albinisme mais le nombre de celles qui sont scolarisées reste limité.  Néanmoins, un élève vivant avec l’albinisme qui est suivi de près à l’école obtient de bons résultats comme les autres. Il a besoin d’être bien traité psychologiquement. Les enseignants doivent éviter de le discriminer pour qu’il ne se sente pas écarté. Ils doivent aussi le rapprocher du tableau noir, lui donner une copie de toute interrogation ou devoir à domicile afin qu’il soit en compétition avec les autres. 

 

Balayer l’analphabétisme chez les enfants vivant avec l’albinisme!

L’Organisation des Personnes Atteintes d’Albinisme (OPAB) veut balayer l’analphabétisme chez les enfants vivant avec l’albinisme au Burundi. C’est pourquoi au cours de l’année scolaire 2018-2019, l’OPAB a distribué différents matériels scolaires composés d’uniformes scolaires, cahiers, stylos, règles et d’autres notamment les chaussures, les chapeaux et de pots de crèmes solaires. Cette distribution a été effectuée dans les provinces de Ruyigi (communes Kinyinya et Nyabitsinda), Cankuzo (commune Kigamba), Karuzi (communes Shombo, Gihogazi, Nyabikere et Mutumba). Ngozi (communes Mwumba et Nyamurenza) Muramvya (communes Rutegama et Kiganda), Gitega (communes Gitega, Bugendana et Giheta) et Rutana (communes Musongati et Giharo).

Puisqu’un enfant atteint d’albinisme présente différents problèmes, il est conseillé aux enseignants et éducateurs de faire un effort supplémentaire dans l’organisation de leur salle de classe. « Presque toutes les Personnes Vivant avec l’Albinisme (PVA) ont des difficultés de vue. La plupart ne peuvent pas voir les choses de loin. Pour aider votre élève vivant avec l’albinisme à voir ce qui est écrit au tableau, il faut garder toujours le tableau noir et utiliser les craies blanches uniquement. Il faut placer l’élève devant, aussi près du tableau qu’il en a besoin », lit-on aux pages 8-10 du Guide Rapide à l’intention des Enseignants & Éducateurs de Personnes Vivant avec l’Albinisme de l’équipe Under The Same Sun.

Selon toujours ce même guide, les enseignants et éducateurs doivent être préparés à photocopier les notes et donner des copies à chaque Elève Vivant avec l’Albinisme dans la classe avant la leçon.

Pour ce qui est des résultats scolaires, un Elève Vivant avec l’Albinisme (EVA) peut avoir de mauvais résultats non pas suite au manque d’intelligence mais suite aux problèmes de vue. Les mauvais résultats peuvent également provenir d’un traumatisme passé, lequel peut entraver la concentration. De là, il ne faut pas punir un EVA pour ses difficultés scolaires. « Punir un EVA, c’est comme punir quelqu’un parce qu’il a une mauvaise vue, parce qu’il a été délaissé et négligé et parce qu’il a été traumatisé », lit-on dans le guide ci-haut mentionné.

 

Un Elève Vivant avec l’Albinisme a besoin de respect

Par respect, il faudra sous-entendre traiter chaque Elève Vivant avec l’Albinisme comme les autres élèves tout en restant sensible à ses besoins particuliers. Il faut penser également à l’adhésion aux droits humains des Elèves Vivants avec l’Albinisme sans oublier leur droit à la dignité et à la sécurité. Si vous êtes éducateur ou enseignant, il faut amener la classe à arrêter l’utilisation des mots comme « Nyamwema », «Mzungu », «Whity» et d’autres noms communément utilisés pouvant blesser les personnes vivant avec l’albinisme.

Selon le Guide Rapide à l’intention des Enseignants & Éducateurs de Personnes Vivant avec l’Albinisme de l’équipe Under The Same Sun : « Ce qui compte tout particulièrement, c’est le respect, essentiel au développement de l’estime de soi et la confiance en soi qui, à son tour, améliore l’apprentissage et la compréhension ».

Signalons que l’albinisme est une condition génétique rare, non contagieuse, que l’on rencontre dans les deux sexes, indépendamment de l’appartenance ethnique, dans tous les pays du monde. Il n’est pas donc un phénomène ponctuel mais universel.

Sources :

OPAB, Scolarisation des personnes atteintes d’albinisme

Guide Rapide à l’intention des Enseignants & Éducateurs de Personnes Vivant avec l’Albinisme de l’équipe Under The Same Sun.

 

Melchisédeck BOSHIRWA

 

Comments

comments