Education: Les diplômes de baccalauréats ne sont toujours pas octroyés

Education: Les diplômes de baccalauréats ne sont toujours pas octroyés

Photo d’illustration: Université Lumière de Bujumbura.©DR

4 ans après l’introduction du système d’enseignement universitaire dit Licence- Master -Doctorat «LMD», les lauréats de ce système au niveau du Baccalauréat ne reçoivent toujours pas  leurs diplômes. Selon les autorités habilitées, les diplômes sont dans le processus d’entérinement.

Les lauréats des Universités privées et publiques dans la même situation

De l’Université du Burundi  aux Universités privées, aucun lauréat n’a encore reçu son diplôme jusque là. Pourtant, chaque année il y a des lauréats. «J’ai déjà présenté mon rapport de stage, officiellement j’ai fini mon baccalauréat en Communication à l’Université Lumière de Bujumbura. Il y a eu la cérémonie de remise de diplôme sauf qu’on n’a pas reçu de diplômes en réalité. Ce n’était qu’un papier en carton distribué  histoire d’agrémenter la fête» nous assure une bachelière sous couvert d’anonymat.

En attendant que ces diplômes soient disponibles un jour, dans les universités privées , ils donnent d’ autres documents attestant la réussite des ces bacheliers. Se confiant à nos confrères du quotidien gouvernemental Le Renouveau, Simon Bisore, directeur des services académiques à l’ENS confie  les diplômes sont encore dans le processus normal de signature.

Une commission multitâche,  d’où la lenteur

La Commission chargée de l’entérinement serait débordée en raison de ses nombreuses taches à savoir la production des grilles finales des cycles de formation au niveau des départements, le remplissage des diplômes, les procédures de signature par section, des départements, et de la direction (diplômes et ses annexes à savoir les bulletins, les diplômes d’Etat et les grilles de délibérations de toutes les années).

En plus de cela, les membres de la Commission d’entérinement des diplômes ont d’autres fonctions à remplir, ce qui fait qu’ils ne se consacrent pas totalement à la question des diplômes  uniquement.

Le «BMD» instauré au Burundi depuis 2012.

C’est en 2012 que le système d’enseignement supérieur adopte le système «Licence-Master-Baccalauréat» dit «BMD» localement. La mission de ce système appuyé par une loi portant réorganisation  de l’enseignement supérieur, étant de se conformer avec les pays de la sous-région ainsi que le monde entier.

Cette réforme de l’enseignement  se veut une façon d’assurer la qualité d’enseignement, car  dans son projet de loi, une commission nationale de l’enseignement supérieur ayant comme mission le contrôle  de la qualité  de formation des enseignements supérieur est prévue.

En attendant qu’une bonne formule soit trouvée afin de délivrer les diplômes à temps, le nombre des lauréats ne fait qu’augmenter.

Armand NISABWE

Comments

comments