Eddy Munyaneza, il n’ya pas de cinéma au Burundi…

Eddy Munyaneza, il n’ya pas de cinéma au Burundi…
Eddy Munyaneza en action
Eddy Munyaneza en action

Avant et après le FESTICAB le cinéma est mort au Burundi se plaint Eddy Munyaneza. Ce Festival se déroule une fois par an à Bujumbura. « Il y a même plus de films étrangers que Burundais dedans » regrette-t-il. Le Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi est une initiative de Léonce Ngabo. Grâce à ce Festival, des talents ont été découverts dans le cinéma. Mais un seul Festival suffit-il? C’est la question que se pose Eddy. Eddy Munyaneza est Lauréat de, notamment, le Prix Spécial des Droits Humains du FESPACO 2010 grâce à son film documentaire autobiographique : HISTOIRE D’UNE HAINE MANQUEE. Il était aussi membre de l’équipe de tournage de NA WEWE, un Film Burundo-Belge qui a été nominé aux Oscars et a gagné des nombreux Prix dans le monde.

 

Eddy Munyaneza sur le tournage de HISTOIRE D'UNE HAINE MANQUEE

Eddy Munyaneza sur le tournage de HISTOIRE D'UNE HAINE MANQUEE

 » Il n’y a pas de cinéma au Burundi. On travaille tous dans la vidéo. Il n’y a aucun long métrage Burundais. Ailleurs il existe des Centres d’enseignement du Cinéma, il n y a aucun soutien à la création, il n’y a pas de matériel, il n y a pas de salle de cinéma, presque pas de télévision… Pourtant le potentiel est là. Il y a des gens qui ont du talent ici et là. Je suis convaincu que dans chaque province il y a au moins un talent dans le cinéma. Nous n’avons qu’un seul Festival de Cinéma (le FESTICAB), mais le FESTICAB ne suffit pas à lui tout seul. Moi je crois qu’il faut créer d’autres Festivals de Cinéma pour encourager les jeunes à produire.  J’ai des idées pour créer un Festival national de cinéma. Pour les films Burundais seulement. Le FESTICAB est international. Combien de films Burundais y passent? N’eut été le Burundi Film Center, dans le FESTICAB de cette année on aurait eu très peu de films Burundais. On n’aurait eu seulement les films de Pacifique; Jean- Marie, Eric Buyoya, Dacia, … Le BFC aide dans la création avec les films de ses étudiants. Il faudrait peut-être que le BFC réfléchisse sur une continuité dans ces formations. Une école de Cinéma c’est peut-être trop demander, mais des centres de formation en Cinéma on peut en créer.

Eddy Munyaneza de retour du FESPACO

Eddy Munyaneza de retour du FESPACO

Une autre chose, le cinéma ne peut pas se faire seulement à Bujumbura. Pourquoi se concentrer ici? Moi j’ai un projet: je veux organiser des séances de formation a Gitega en mon nom propre. Ce sera dans le cadre du Centenaire de la ville de Gitega. J’ai commencé dans la vidéo à Gitega. Aujourd’hui les amis avec qui j’ai commencé me demandent aujourd’hui pourquoi je les ai abandonnés. J’ai déjà parlé avec les responsables de l’Alliance Française de Gitega, ils me feront une salle et moi je mettrai mon matériel a la disposition de ceux qui voudront apprendre… »

Eddy Munyaneza recevant le Certificat de merite des mains du Chef de l'Etat

Eddy Munyaneza recevant le Certificat de merite des mains du Chef de l'Etat

Eddy Munyaneza a gagné des Prix dans différents Festivals Africains et Internationaux. Il vient aussi d’être décoré par le Président de la République Pierre NKURUNZINZA à Kirundo. Un Certificat de mérite pour services rendus à la nation lui a été remis par le Président. (cfr Photo ci-contre). De retour de l’un de ses voyages; il a été « déçu d’avoir trouvé qu’en Belgique on disait ne pas connaitre le Burundi. En expliquant, il disait que le Burundi se trouvait au Sud du Rwanda, a l’Est du Congo. J’étais très blessé quand je leur montrais des images du Burundi et qu’ ils me disaient qu’ils venaient de découvrir un nouveau pays. Alors que c’est eux qui nous ont colonisés.  Quand je leur parlais des conflits Hutu-Tutsi, ils me disaient: ah le Burundi se trouve au Rwanda? Pourtant ils connaissent le Sénégal, le Congo, … Pourquoi? Parce qu’ils ont beaucoup d’images de ces pays-là. J’ai lu un journal dans lequel ils parlaient de moi, ils avaient écrit: Eddy Munyaneza du Burundi (Rwanda)… Comme si le Burundi était une Province du Rwanda. Que faut-il comprendre par-là? Le Gouvernement Burundais devrait enfin comprendre que la Culture est très importante dans la vie d’un pays. Nous devons exporter notre image pour qu’on nous connaisse. Un film peut mieux représenter le Burundi qu’un Ambassadeur. L’Ambassadeur il est là dans son bureau; dans sa voiture, et quand il sort personne ne saura que c’est l’Ambassadeur du Burundi. Les Blancs le voient comme ils voient d’autres Noirs chez-eux… »

Eddy Munyaneza, Afrika Film Festival

Eddy Munyaneza, Afrika Film Festival

A la fin de notre entretien, Eddy a prodigué quelques conseils aux jeunes cinéastes en herbe :  » arrêtez d’imiter! Imiter la Tanzanie, le Nigeria, les Etats-Unis… On a notre culture a nous, inspirons nous dedans. Une autre chose; ne nous décourageons pas parce que les choses n’avancent pas vite. Moi je suis venu de loin. (Nous vous racontons la biographie de Eddy Munyaneza dans un prochain article). Il y a des jeunes qui se découragent alors qu’ils n’ont même pas encore connu les vraies difficultés du mctier. Commencez par les courts métrages. Un court métrage peut prendre deux ou plusieurs mois de travail et beaucoup de moyens par conséquent. Comment veux-tu faire un film de 3heures? « 

Eddy Munyaneza s’envole dans quelques semaines vers le Sénégal pour rencontrer le Producteur de son prochain film sur les Tambours sacrés du Burundi. Un documentaire.

Béni NKOMERWA

Comments

comments




9 thoughts on “Eddy Munyaneza, il n’ya pas de cinéma au Burundi…

  1. Mzee Kibamba wa Kibamba

    Bonjour Béni NKOMERWA.

    Mon Grand Garçon Eddy MUNYANEZA a vraiment raison de se plaindre : « Il n’y a pas encore de Cinéma au Burundi »…
    Mais, il y a de l’espoir, étant donné que nous avons beaucoup de talents au Burundi, même si les moyens financiers et matériels nous manquent encore. En plus, je suis du genre d’Hommes très positifs. Je déteste le négativisme.

    Juste un petit exemple typique : pour l’Artiste – Comédien, Acteur – Scénariste « Kibamba wa Kibamba », actuellement convertit à un simple Réalisateur et Producteur des Spectacles pour Jeunes ; qui d’ailleurs fonctionnent jusqu’à présent sans aucun financement…. C’est un peu décourageant, pour quelqu’un qui veut vraiment travailler…

    Je profite de cette opportunité pour féliciter et encourager mon Frère de toujours, notre Star Nationale Monsieur Léonce NGABO, Président Fondateur de l’Amicale des Musiciens du Burundi « AMB », pour le travail combien salutaire qu’il continue à fournir pour l’Art et à la Culture du Burundi. Un grand Homme de métier avec beaucoup de bonnes idées et d’initiatives pertinentes ; comme le FESTICAB et autres.

    J’ai même joué dans son premier Film (long métrage) « Gito l’Ingrat » ; dans le rôle de Barman, le Patron du Bar où Gito venait se saouler chaque soir à Bwiza.

    J’ai aussi joué dans la célèbre Série Nationale « NINDE », dans le rôle de Kirarika le corrupteur de « Baryumuhero ». Egalement dans les pièces de Théâtre « Pili Pili » du Français Patrice FAYE et dans mes propres Sketches. Chose bizarre, je n’ai aucun document en image de toutes ces réalisations. Par exemple, j’ai dans mes tiroirs 2 Scénarios de Séries Télévisées, près à être jouer, mais qui manquent de financement…. Un Ami me dira : «en Afrique, on meurt avec ses idées ».

    N.B. : Même sans aucun financement, l’Artiste « Kibamba – wa – Kibamba » continue de fonctionner avec l’Asbl AGAPE / Développement à travers son « Projet Top Vision » -d’intérêt public- pour l’Encadrement et la Promotion des Jeunes Talents au Burundi ; et d’Aide aux Enfants en difficulté. Voici le Programme de ses activités en cours :

    Les activités prévues pour les Fêtes de Noël 2011 et du Nouvel An 2012 sont les suivantes : Organisations de 3 Concerts avec quelques activités d’accompagnement (Visites aux malades indigents, enfants en difficulté, participation d’Artistes aux travaux communautaires, etc..) en Mairie de Bujumbura où nous avons ciblé 3 Zones principales à savoir :

    1.Zone Nord : (regroupant tous les Quartiers périphériques du Nord) ;
    2.Zone Centre : (regroupant tous les Quartiers du Centre) ; et
    3.Zone Sud (regroupant tous les Quartiers périphériques du Sud).

    Lieux et Dates de Concerts :

    1.Pour la Zone Nord, le Concert « Stars Juniors 2011», pour jeunes Enfants de 7 à 17 ans aura lieu le jour de la Fête de Noël le 25 Décembre 2011 à l’Eglise Pentecôte Internationale à Cibitoke, 9ème Avenue n° 6 de 15 heures à 18 heures.

    2.Pour la Zone Centre, le Concert « 1ère SURPRISE 2012 » pour les jeunes talents de 18 ans et plus aura lieu au Palais des Arts et de la Culture et/ou….. à l’occasion de la Fête du Nouvel An 2012 de 15 heures à 18 heures.

    3.Pour la Zone Sud, le Concert « 2ème SURPRISE 2012 » pour tous les âges aura lieu à l’Eglise FECABU Kanyosha, le 7 Janvier 2012 de 15 heures à 18 heures.

    Objet principal : « Faire rencontrer les Jeunes provenant des différents Quartiers de la Mairie de Bujumbura, dans la Paix et Unité ; sans distinction des confessions religieuses, genre ou autres »….

    Thème du jour : Jeunesse du Burundi « Aimez-vous les uns les autres, comme Dieu vous a aimé ».

    Pour l’Asbl AGAPE / Développement « Projet Top Vision »,

    LWINDI – K – KIBAMBA Edmond « Kibamba wa Kibamba »,
    Représentant Légal ;

    Artiste, Acteur-Scénariste, Réalisateur et Producteur des Spectacles Gospel.

    Et Secrétaire du Comité des Sages de l’Amicale des Musiciens du Burundi « AMB ».

  2. MAJACKS

    kibamba vrmnt tu es épatant, malgré ko baakwitayeho bon courage
    sans oublier eddy munyaneza mutere imbere nk’umuzinga

  3. murundi murundi

    courage courage pour le cinéma sinon pour les images du Burundi je préférerais ne pas les voir actuellement. vous vous imaginez si une grande chaine découvrez les performances de son excellence entrain de prier!!! ben ça ferait un carton dans les bêtisiers ou encore massacre, corruption, pauvreté… je ne sais pas combien d’entre nous seraient toujours fier de dire qu’on est burundais.

  4. diamant noir

    eddy je dirai pas grand chose je sais que tu va y arrivé mon frère.merci pour le onseil que tu donnes a BFC apres les formation c comme si on existe pas .nibaza ko hageze ko iva hasi bakamenya que leurs étudiants sont là kandi nakeneye kwiga ibindi hama pour ce festival national vyoba vyiza kuko benshi barashaka kubona ibintu nkivyo turi inyuma yawe. hama pour gitega ndifuza kuzaguherekeza j adore gitega et le cinéma c ma vie

  5. MJ

    si tou les fans du cinema etaient comme EDDY. on est avec toi………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.