EATP: Rwanda, la nouvelle destination touristique dans l’EAC

EATP: Rwanda, la nouvelle destination touristique dans l’EAC

Kwita Izina Event

Les 27 et 28 Août se tiendra à Kigali le KWITA IZINA Event & Expo. Cette expo célèbre la diversité dans  l’EAC et sensibilise sur les produits touristiques du Rwanda. Cette année, l’expo s’attend à plus de 80 Tours Opérateurs, hôtels et agences de voyage du Kenya, de l’Ouganda, la Tanzanie et du Burundi, dans l’effort d’encourager le commerce transfrontalier, les partenariats d’affaires et l’expérience de nouvelles destinations. A cet effet l’EATP dresse un profil élogieux du Rwanda et considère que c’est une destination remarquable pour le tourisme dans la sous-région.

 

Cela fait déjà quelques années que le Rwanda se positionne comme une destination de choix dans la sous-région. Il affiche depuis lors des chiffres encourageant et mène une politique qui favorise son progrès. Selon Fitch, une agence de notation, « le pays connaît une «croissance économique rapide et inclusive tirée par une politique économique crédible». En 2014 son PIB s’est vu augmenter de 7%.

 

Le gouvernement a adopté une politique budgétaire expansionniste pour réduire la pauvreté en améliorant l’éducation, les infrastructures, les investissements étrangers et nationaux et la poursuite des réformes axées sur le marché. En outre, il mène la révolution numérique de l’Afrique. En 2012, le Rwanda a achevé la première Zone économique spéciale moderne (SEZ) à Kigali. Celle-ci cherche à attirer les investissements dans tous les secteurs. Le gouvernement a également lancé la Smart Initiative Kigali qui vise la couverture internet sans fil dans les lieux public et le partenariat avec Korea Telecom pour créer l’accès à la 4G pour 95% de la population.

 

A cela s’ajoute toute les reformes dans le secteur touristique : réduction du prix des Visa, délivrance des e-visa, assouplissement des exigences pour les visiteurs avec la politique de visa à l’arrivé pour tous les africains. Le pays offre également une grande diversité en termes de suivi des primates, l’observation des oiseaux, des expériences culturelles, les sentiers Congo Nil, des grottes et des festivals.

 

RwandAir est aussi un autre élément important dans le programme de développement du Rwanda. C’est une compagnie aérienne régionale reliant le Rwanda aux principaux centres de l’Afrique orientale.  Elle est, par conséquent un acteur clé dans le tourisme et le commerce.

 

Tous ces atouts font en sorte que le tourisme rwandais est en pleine expansion. En 2015, le tourisme a contribué à hauteur de 317 millions $ à l’économie du Rwanda, ce qui représente 3,1% de son PIB total. De plus, l’industrie touristique a généré 59.000 emplois qui représentent 2,6% de l’emploi total (WTTC, 2016).

 

L’EATP a confiance dans le progrès du Rwanda en particulier sur l’ouverture de visa, la politique Open Sky , le produit touristique, le développement et la diversification. Il croit fermement que le tourisme inter et intra régional peut être accélérée si les décideurs et les acteurs privés peuvent adopter une approche prévoyante, orientée et audacieuse dans la vente de la région. Il recommande donc d’investir davantage dans le développement du capital humain, la compétitivité et dans le rapport. Le secteur privé devrait être incité à diriger et conduire le tourisme régional et national.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments