East African Youth Leadership Summit 2018: 21 Jeunes représentent le Burundi…

East African Youth Leadership Summit 2018:  21 Jeunes représentent le Burundi…

Avec le soutien d’Action Aid International Burundi, 21 jeunes burundais ont pris la route ce samedi 16 Novembre 2018 vers Arusha en Tanzanie. Ces derniers vont représenter le Burundi au Sommet du Leadership des jeunes de la Communauté Est Africaine(CAE) édition 2018. Sous le thème Inclusion politique et économique des jeunes : Scénarios pour une intégration régionale durable. Ce sommet qui se déroulera du 19 au 23 Novembre 2018 va réunir un beau nombre de jeunes ressortissants des pays de l’EAC.

Organisé depuis l’an 2017 par le MS-Training Center for Development Cooperation, le sommet  You lead  est le plus grand rassemblement de jeunes d’Afrique de l’Est reconnu par la CAE. Il s’agit d’un forum annuel qui donne et amplifie la voix des jeunes dans les processus politiques régionaux clés et renforce leur mandat de participation au leadership dans leurs pays. C’est un programme qui facilite également la mise en réseau de jeunes de plusieurs pays pour accélérer les aspirations d’intégration régionale de la CAE.

Lire aussi : #2ELVE ou la jeunesse qui lutte contre les violences faites aux femmes

La sélection pour la participation à ce sommet n’a pas été facile comme nous le raconte, Lucrèce Itanganeza, une des jeunes qui a eu cette opportunité. « Nous avions été sélectionnés via internet, on a rempli un formulaire en ligne, nous avons complété tout ce qu’on nous avait exigé comme une biographie, une vidéo expliquant nos attentes par rapport à ce sommet, pourquoi on voudrait y participer, ce que les autres jeunes vont gagner de nous, comment allons-nous utiliser le bagage reçu, et enfin comment allons-nous procéder pour partager les connaissances acquises à ces autres jeunes qui n’ont pas eu cette opportunité ».

 

Une aubaine pour le pays

Cette vingtaine de jeunes burundais qui représentent le pays à ce sommet espèrent gagner beaucoup de connaissances. Actuellement, la jeunesse burundaise est estimée à 60% de toute la population, leur participation constitue une aubaine pour le pays. Lucrèce n’y va pas par quatre chemins, elle a indiqué : «  nous espérons nous imprégner d’un bagage intellectuel sur la thématique prévue ce qui va nous aider à contribuer pour le développement de notre pays. Hormis cela, on saura comment les autres jeunes de l’EAC travaillent, les défis qu’ils rencontrent dans tout ce qu’ils entreprennent, on va apprendre beaucoup sur toutes les activités prévues durant notre séjour ». Ce sera un bon moment de réseautage et d’échanges d’expériences.

 

 

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments