East African Music Awards:le chanteur burundais y a sa place

La photo de la réunion avec le Dr Alfred MUTUA (www.akeza.net)

La photo de la réunion avec le Dr Alfred MUTUA Photo @ Landry MUGISHA

La communauté Est-africaine s’ouvre de plus en plus  aux chanteurs et musiciens burundais. Une nouvelle fenêtre vient de s’ouvrir pour la mise en valeur du chanteur burundais et de son œuvre dans la sous-région.

Le Dr Alfred MUTUA, patron de Golden Dreams(également porte-parole du gouvernement kenyan), une société kenyane très présente dans le show bizz kenyan est passé à Bujumbura. Il a rencontré tous les producteurs de musique, le président de l’amicale des musiciens du Burundi et quelques journalistes. Ce dernier était venu annoncer sa volonté de voir le Burundi participer à l’East African Music Awards, un événement que sa société organise et qui aura lieu pour la première fois le 20 Août à Nairobi au Kenya.

Alors c’est quoi l’East African Music Awards ?

C’est un événement créé par la société Golden Dreams. Golden Dreams s’inspire des Grammy Awards pour cet événement. Le Dr Alfred MUTUA  explique que tous les Awards que nous avons dans la sous régions ne priment que la musique urbaine, la musique du moment. L’East African Music Awards compte faire la différence en  primant  toutes sortes de musiques chantées dans notre sous-région. L’événement aura lieu le 20 Aout à Nairobi et va durer 4h.Le patron de Golden Dreams tient à préciser que le tapis rouge sera déroulé pour l’événement.

Le Dr Alfred MUTUA en interview (www.akeza.net)

Le Dr Alfred MUTUA en interview Photo @ Landry MUGISHA

Qui peut participer ?

Tout chanteur ayant produit de la bonne musique dans la période allant du 1er janvier 2007 à aujourd’hui peut participer. Toute sorte de musique peut être reçue dans cette compétition. Le chanteur peut mettre en compétition un album, des singles, des chansons audio et/ou vidéo

Comment participer ?

Pour participer, il faut s’inscrire. Des fiches d’inscriptions sont disponibles chez tous les producteurs qui avaient répondu présent à la réunion. Pour les autres ils peuvent emprunter des copies chez leurs amis producteurs et en faire la photocopie ou encore passer récupérer des exemplaires au studio chez Buddy.

Comment s’inscrire ?

Après avoir récupéré les formulaires d’inscription, le chanteur ou le producteur décide s’il veut mettre en compétition un album ou des singles. Pour un album, une seule fiche d’inscription suffira. Pour un chanteur qui veut mettre en compétition plusieurs singles, il devra joindre une fiche d’inscription à chaque chanson.

Quelles sont les catégories ?

Cinq catégories d’artistes pourront être nominées :

1. Urban  contemporary : cette categorie comprend les musiques actuelles, celles que l’on entend souvent à la radio comme le zouk, le hiphop, la musique tanzanienne communément appelée bongo music, etc.

2. Gospel : le gospel contemporain, le hiphop gospel, la gospel des chorales, etc.

3. Rumba

4. Folk/tradition : ce sont les musiques traditionnelles. Ici les clubs culturels comme Higa, Intatana, abagumyabanga, etc seront les plus concernés.

5. Afro fusion : cette catégorie concerne les musiques africaines en fusion avec les musiques occidentales, comme l’afro-jazz, la musique de Steven Sogo…Etc.

Le-Dr-Alfred-MUTUA-et-le-producteur-Bachir-DIA (www.akeza.net)

Le-Dr Alfred MUTUA et Le producteur Bachir DIA Photo @ Landry MUGISHA

Où dépose-t-on les formulaires complétés et les CD/DVD ?

Tous les participants à la réunion se sont convenus que Buddy sera la personne focale. Tous les CD/DVD et formulaires correspondants seront remis à studio avant d’être acheminé au bureau de Kenya Airways qui, à son tour se chargera de les faire parvenir aux bureaux de Golden Dreams Limited Company, au Kenya. Toutefois, le chanteur peut déposer les chansons chez son producteur. Celui-ci les acheminera alors au studio de Mr Buddy.

Quelle est la date limite de depots des chansons et formulaires d’inscription ?

Le dernier jour de dépôt des formulaires d’inscription est le 16 juin 2011.Après les juges vont délibérer pendant deux semaines, au bout desquelles ils vont annoncer fin juin les nominés. Tout les nominés prendront l’avion pour la cérémonie deux semaines avant le 20 Aout. Kenya Airways sponsorise l’événement pour les billets d’avions.

Le Dr Alfred MUTUA joue à la guitare (www.akeza.net)

Le Dr Alfred MUTUA joue à la guitare Photo @ Landry MUGISHA

D’où viennent les  membres du jury ?

Les East African Music Awards s’étendent sur huit pays : le Kenya, le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie, le Congo-Kinshasa, l’Ethiopie et le Soudan. Chaque pays donnera deux juges qui ne sont ni producteurs ni chanteurs ayant des chansons en compétition. Les juristes seront  des personnes imprégnés de culture musicale et pourraient être des chroniqueurs musicaux, des DJ ou des producteurs n’ayant pas de chansons ou d’artistes en compétition. Plus encore, ils devront être des personnes capables de défendre la musique de leur pays, de véritables représentants. Les producteurs burundais devraient se réunir pour se prononcer sur les deux juristes burundais avant lundi.

Quel est le rôle du jury ?

Le jury va siéger pendant deux semaines pour s’entendre sur la liste des nominés avant de l’annoncer au public. Après l’annonce, le jury aura à choisir le lauréat dans chaque catégorie parmi les quatre nominés qui seront en lice. Pour éviter que les pays qui ont une grande population remportent tous  les prix, les votes par sms n’auront que 20%.Une grande marge  de décision  est donc laissée  entre les mains du jury.

Quelles sont les opportunités pour le chanteur/musicien burundais?

La photo d'après réunion (www.akeza.net)

La photo d'après réunion Photo @ Landry MUGISHA

L’East African Music Awards  n’accompagne pas le trophée d’une valeur monétaire. Ce que le chanteur qui aura la chance d’être nominé va gagner, ce sera une promotion à l’échelle sou régionale. Les deux semaines que passeront AU Kenya les nominé avant la cérémonie de remise de prix leur permettront d’être en contact avec tous les médias sur place. Ils pourront également côtoyer en permanence d’autres nominés, des chanteurs respectés dans d’autres pays. Celle là est une bonne occasion pour le chanteur de nouer des relations importantes. Plus encore, l e chanteur aura une chance d’être remarqué par les acteurs culturels de différents pays et pourrait se dénicher un manager plus important. Enfin, en dehors des nominés, les producteurs doivent s’entendre sur un chanteur qui, qu’il soit nominé ou non ira représenter musicalement le pays le jour de l’événement. Golden Dreams se bat pour que la cérémonie de remise de prix puisse être diffusée en directe sur toutes les chaines de télévisions de l’East  Africa. Le chanteur choisi devrait donc être quelqu’un d’une grande représentativité pour le pays afin que lorsque sa performance sera entrain de passer à la télévision, tout burundais puisse se dire ‘’ça c’est notre musique’’.La balle est dans le camp des producteurs.

Landry MUGISHA

Comments

comments




2 thoughts on “East African Music Awards:le chanteur burundais y a sa place

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.