Earth Swagg : « réduire la déforestation en commençant par la diminution de l’utilisation du charbon de bois ».  

Earth Swagg : « réduire la déforestation en commençant par la diminution de l’utilisation du charbon de bois ».       

 

Ange Bélyse IRADUKUNDA , fondatrice de Earth Swagg ©Akeza.net

Encore étudiante, Ange Bélyse IRADUKUNDA crée une entreprise qui vise à respecter Dame Nature en empêchant la déforestation des forêts du Burundi en quête de charbon de bois. Earth’s Swagg fabrique des substituants de charbon de bois plus économiques et plus respectueux de la nature. Ange nous en dit plus…

 

Akeza.net: Pourquoi le nom « Earth’s Swagg »?

 

Ange : Le logo de mon entreprise symbolise l’eau et une feuille d’arbre exprimant la forêt. Pour moi c’est ça la mode de la terre. D’où Earth qui signifie Terre en anglais et Swagg qui signifie le look, le style. Je l’ai ainsi nommée car notre but est de réduire considérablement la déforestation en commençant par la diminution de l’utilisation du charbon de bois.

 

Akeza.net: comment l’idée t’est-elle venue?

 

Ange : J’ai eu l’idée quand je regardais la télévision. J’ai été intéressée par une solution durable qu’ils proposaient, une solution de lutte contre la déforestation et ses conséquences.

 

Akeza.net: De quoi vos briquettes sont-elles faites ?

 

Ange : Les briquettes de notre entreprise sont faites à base de fine de charbon, d’argile et de résidus de farine de manioc qu’on récupère là où il y a des machines à mouliner.

 

Akeza.net: Quel est le processus de production ?

 

Ange : On collecte la matière première puis on tamise. On met les résidus de farine de manioc dans de l’eau bouillante pour ensuite mélanger cela au reste des composants. Après avoir fait tout cela, on fait passer le produit semi-fini dans une machine de densification , ce qui veut dire lui donner une forme voulue. Nous séchons le produit pour qu’il soit dur et enfin vient le stockage et la vente.

 

Akeza.net: Combien de temps le processus prend-il ?

 

Ange : Le processus de fabrication dure tout au plus 20 minutes. Puis vient le temps de sécher la matière et cela se fait pendant 2 jours lors la saison sèche et 5 jours lors de la saison pluvieuse.

 

Akeza.net: Une seule personne ne peut pas faire tout le travail, as-tu une main d’œuvre pour t’aider à accomplir la tâche?

 

Ange : Oui bien sûr. J’ai 6 personnes qui m’aident dont une qui est plutôt douée et qui est leur chef car je suis souvent à l’université. J’ai aussi deux machines ayant ensemble une capacité de production de 200kg  par jour.

 

Akeza.net: Où as-tu trouvé les fonds pour démarrer une telle entreprise?

 

Ange : J’ai eu un appui technique de la CTB, puis le reste vient des parents, des proches, des amis, et de moi-même.

 

Pour ceux qui voudraient préserver la nature, ils peuvent trouver Earth’s Swagg aux marchés de Kinama et de Kamenge.

 

Propos recueillis par Miranda Akim’

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.