« Dushigikire Intamba Zacu » : Un appel au patriotisme

« Dushigikire Intamba Zacu » : Un appel au patriotisme

Réverien Ndikuriyo, Président de la Fédération de Football du Burundi ©Akeza.net

Le 25 avril 2019, la Fédération de Football du Burundi lançait la campagne « Dushigikire Intamba Zacu ». Une opération de collecte de fond visant à réunir les moyens pour que la sélection nationale de football burundaise, « Intamba mu rugamba » fasse une bonne campagne lors de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en juin prochain en Egypte. Plus qu’une simple campagne, c’est un vrai appel au patriotisme que lance la FFB au Burundais. C’est du moins ce qu’explique Réverien Ndikuriyo, président de la fédération.

Pour que la sélection burundaise aborde avec sérénité la CAN 2019, il faut que celle-ci dispose de moyens suffisants. C’est dans l’idée de mettre « Intamba mu rugamba » dans des conditions optimales que la FFB a lancé la campagne « Dushigikire Intamba Zacu » appelant toute personne de bonne volonté à apporter leur soutien. Une campagne qui commence bien puisque la fédération a reçu un chèque de la société Modern Dairy Burundi, qui produit le lait Natura, d’un montant de 10.000 dollars USD. Au cours de la cérémonie de remise de ce chèque, Réverien Ndikuriyo, Président de la FFB est revenu sur les raisons de cette campagne mais plus encore sur le sens donné à celle-ci.

Pour Révérien Ndikuriyo, soutenir son équipe nationale est loin d’être un tar ou quelque chose de négatif. « Au Burundi, soutenir une personne n’est pas un péché. Si quelqu’un demande du soutien, ceux qui y répondent ont entièrement le droit de le faire. C’est ainsi que l’on est chez nous », s’est-il exprimé. Cela en réponse à ceux qui voient d’un mauvais œil le fait que la sélection burundaise lance une campagne de soutien.

« […] celui qui soutient l’équipe nationale fait également preuve de patriotisme »

Par ailleurs, il a tenu à préciser que soutenir cette équipe pour la prochaine CAN est en quelque sorte une forme de patriotisme. « Lorsqu’ils défendent le pays, les militaires font preuve de patriotisme. De même que les joueurs de l’équipe nationale lorsqu’ils vont sur le terrain. Cela veut dire que celui qui soutient l’équipe nationale fait également preuve de patriotisme », a-t-il dit.

Révérien Ndikuriyo a également précisé le fait que les dons pour l’équipe nationale ne connaissent aucune limite. En d’autres termes, tous les dons seront reçus, peu importe leur nature. « Nous prendrons tous les dons qui nous seront remis. Que ce soit un kilo de riz ou de farine ou encore quelqu’un qui se dédie à la prière pour l’équipe nationale, nous l’accueillerons. Tout le monde a le droit de contribuer selon ses moyens », affirme le président de la fédération.

Notons qu’il a également affirmé que les dispositions sont en train d’être prises pour permettre à ceux qui sont à l’étranger d’apporter la contribution à la bonne réussite de la campagne africaine d’« Intamba mu rugamba ».

Le ton est donc donné et la fédération espère que les Burundais répondront massivement à cet appel et manifesteront leur patriotisme.

 

Moïse MAZYAMBO

 

Comments

comments