Dudu T. NIYUKURI : vers une carrière internationale ?

Dudu T. NIYUKURI : vers une carrière internationale ?

Dudu T. Niyukuri.©DR

Incontournable parmi les grands noms du gospel burundais, la musique de Dudu T. NIYUKURI fait en effet vibrer, depuis des années, toute une génération de fans de gospel au Burundi mais également au Rwanda. Dotées d’une originalité musicale et d’une profondeur textuelle, le tout porté par un grain de voix unique ; ses chansons sont devenues des hymnes dans les églises locales. Néanmoins, Dudu ne se laisse pas impressionner par le succès des jours passés. Au contraire, il s’active à faire avancer sa musique quitte à la rendre internationale. Evoluant actuellement au Kenya, Akeza.net a pris de ses nouvelles pour le plus grand plaisir de ses fans.

 

Akeza.net : Depuis votre dernier concert à Bujumbura, ça fait un bout de temps qu’on ne vous voit pas sur la scène du gospel burundais, qu’est-ce qui s’est passé ?
Dudu : Depuis mon concert à Bujumbura en 2012, j’ai découvert que mes chansons s’étaient forgées devant moi une place dans différentes parties du monde à travers les diasporas rwandaises et burundaises. Les portes se sont ouvertes et les invitations à se produire ont commencé à tomber l’une après l’autre, à commencer par le Rwanda qui était le plus près. En Europe, j’ai fait une tournée au Danemark, en Belgique et en Suède. Fondamentalement, j’ai grandi à partir de la plateforme burundaise avec laquelle j’ai commencé. Le calendrier a été intense et les occasions de se  produire ont été passionnantes. J’ai commencé à sentir un changement. D’une part, je développais ma musique de ce que j’avais offert à mes fans et amis burundais (comme vous le savez, cette industrie exige beaucoup de préparation et de créativité); Et de l’autre, je n’étais pas encore prêt à participer à un autre projet et à enregistrer un nouvel album. J’étais encore engagé dans de nouvelles opportunités à l’étranger.

Akeza.net: On vous a vu en tournée au Rwanda, pouvez-vous nous en dire un plus ?
Dudu : Notre tournée au Rwanda est venue d’une demande rwandaise croissante pour une soirée de louange et d’adoration spéciale. Les gens qui étaient intéressés par ce programme ont mis les ressources ensemble et j’ai saisi cette occasion de faire une production en direct qui a été lancé sur YouTube. En bref, j’ai travaillé au Rwanda pendant 3 ans et j’ai terminé ma saison avec un DVD bien fait, le mettant à la disposition de mes fans.

Akeza.net: Comment avez-vous géré la crise de 2015 ? Sur le plan personnel et sur le plan professionnel ?

Dudu :  Sur le plan personnel: j’ai traité la crise de 2015 de la même manière que je l’ai fait avec toutes les crises que le pays a subies depuis 1992. Je connaissais alors ma responsabilité et je sais maintenant ma responsabilité: je prie et je continue à inspirer mon public bien-aimé avec des messages d’espoir, de paix et d’amour. Je ne suis pas un politicien; Je suis un artiste / musicien de gospel. À mon avis, en tant qu’artiste, chaque personne doit continuer à faire ce qu’elle a été appelée à faire, et essayer d’influencer le monde avec ce qu’ils ont à offrir. C’est alors que nous devenons efficaces.

Sur le plan professionnel: je crois que de nos jours vous ne pouvez pas vous permettre de vous limiter à un marché local dans ce que vous faites en tant que profession. Nous devons nous battre pour rendre les entreprises internationales ou au moins mobiles. Lorsque la crise de 2015 s’est produite, je me déplaçais déjà et je le suis toujours. Ainsi, je n’ai pas vraiment senti la pression sur le côté professionnel autre que le cœur lourd de ce qui arrive à un peuple que j’aime tellement.

 

 

Akeza.net: Et aujourd’hui, où en êtes-vous avec la musique ? Qu’est-ce que vous nous préparez de bon ?

Dudu : Je fais encore de la musique. Je suis juste entrain d’ajuster ma marque personnelle à un public international. Pour l’instant, la saison du premier album Kirundi est presque terminée, je termine mon prochain album en Kirundi qui sera disponible en ligne en 2017. En plus de cela, je suis aussi à l’écriture de nouvelles chansons pour un public mondial en Kiswahili et  en Anglais pour pouvoir cibler un nouveau public dans toute la Communauté de l’Afrique de l’Est.Il y a quelques projets en cours de réalisation et une chose que je peux vous dire, c’est que le meilleur est encore à venir! Je profite de l’occasion pour inviter des fans à s’abonner à ma chaîne YouTube et à mon Soundcloud, et à me suivre sur les réseaux sociaux pour rester en contact et savoir quand le nouvel album sortira.

 

Akeza.net: Etant actuellement au Kenya, qu’est-ce qui a motivé cette décision ? Y êtes-vous allé pour vos projets musicaux, ou c’est un boulot à temps plein ? Et n’est-ce pas dur pour votre église locale dans laquelle vous étiez leader depuis longtemps ?

Dudu : Comme je l’ai mentionné ci-dessus, de nouvelles opportunités me conduisent à de nouveaux endroits. Je suis un artiste d’évangile et un musicien, et c’est ce que j’ai fait toute ma vie. Pour ajouter à cela, je crois en la croissance. Maintenant que je suis basé au Kenya, mon nouvel environnement a été accueillant et favorable en ce qui concerne ce que je veux atteindre.En plus d’être un interprète, je suis également engagé comme un consultant dans la fourniture de tout le nécessaire à partir de renfort sonore, la production d’événements et mise en place des dessins et la maintenance principalement pour les amateurs de musique au Kenya. Il est vrai que la séparation est toujours difficile; Que ce soit pour mon église ou pour moi. Mais  ainsi va la vie, elle est dynamique. Puis à nouveau, Nairobi est seulement à une heure et demie de vol de Bujumbura, ainsi je ne manquerai pas n’importe quel événement dans lequel je devrais être impliqué.

 

Akeza.net: Vous êtes quand même une des figures emblématiques du gospel burundais, comment comptez-vous nous représenter sur le territoire kenyan ? Et Qu’est-ce que cela signifie pour votre carrière et vos fans?

Dudu : J’aime le Burundi; C’est là que j’ai grandi et j’y ai appris la plupart des choses que je connais. Je serai toujours reconnaissant pour cela. En tant qu’artiste / musicien «évangélique», je ne me considère pas comme un évangéliste «burundais», ni comme un rwandais ni autre chose puisque ma mission était de ne jamais représenter ou promouvoir un pays en particulier. Je me considère comme un AGENT du Royaume de Dieu, ce qui fait de moi un «citoyen du monde» comme Dieu est pour tout le monde. Je n’ai pas de groupes ou d’idéologies sociales auxquels j’adhère. Je ne représente que celui qui m’a commandé à toutes les nations, tribus, groupes ethniques et cultures.En ce qui concerne ma carrière, être au Kenya à l’heure actuelle signifie beaucoup. C’est un changement, une nouvelle saison qui a commencé. Et mes fans et amis ne peuvent que se préparer à profiter de nouvelles dimensions d’inspiration et de profondeur dans ce que nous continuons à partager …

Akeza.net: Quels sont vos projets d’avenir ?

Dudu : Je suis au Kenya pour construire un carrière sur une plateforme internationale. Pour cette raison, je demande à mes fans et amis de m’aider dans la prière parce qu’ils connaissent notre mission dans ce monde. Merci et que Dieu vous bénisse tous. Akeza.net lui souhaite, en tout cas, un succès fulgurant dans ses nouveaux projets.

 

Propos recueillis par Inès IRAKOZE.

Comments

comments