Deux artistes burundais tissent des liens et marient leurs talents !

Deux artistes burundais tissent des liens et marient leurs talents !

Le mardi 22 septembre 2020 se déroulait à l’Institut Français du Burundi l’exposition de tableaux produits par le dessinateur-peintre Oleg Steve NTWARI connu sous le sobriquet d’Oleg Dave en collaboration avec le poète-slameur Audry-Carmel IGIRANEZA qui a interprété les tableaux de son compère dans sa poésie. Dans ce mariage de talents, ces deux artistes se sont basés sur le thème « L’art visuel, canal d’expression de la biodiversité mondiale en danger ».

 

En pleine exposition.©Akeza.net

 

Dans son mot de remerciement, le poète-slameur Audry Carmel a indiqué que la symbiose entre lui et son confrère Oleg Dave est le fruit d’une rencontre. Le dessinateur-peintre Oleg Dave raconte : « J’ai fait la connaissance d’Audry Carmel en juillet 2019 au cours d’un événement caritatif organisé par « Tous Unis Pour l’Avenir de l’Enfant Africain » -TUPAEA, en sigle. Cet événement consistait à venir en aide aux enfants indigents à travers des talents variés. Nous nous sommes partagés nos passions puis nous avons pensé à faire quelque chose ensemble »

Le dessinateur-peintre,Oleg Steve NTWARI connu sous le sobriquet d’Oleg Dave. ©Akeza.net

 

Loin d’être un hasard, ils se départagent les rôles pour cette aventure afin d’exprimer ce que leur for intérieur leur dicte à propos de la préservation de la biodiversité.  Parallèlement à la production de ses tableaux, le dessinateur-peintre Oleg Dave (qui est aussi photographe), a pris des photos de la nature dans différents lieux de Mbuye à Muramvya. Sur ces photos, il a accroché ses dessins faits à l’aide d’un crayon.

 

Le poète-slameur Audry-Carmel IGIRANEZA.©Akeza.net

Le poète-slameur Audry-Carmel IGIRANEZAa suivi la même logique. Pour interpréter l’œuvre de son condisciple, il a non seulement capté l’âme de ses dessins dans ce qu’ils ont d’artistique mais aussi y a intégré le thème de la préservation de la nature.

 

Le nouveau Directeur-Délégué de l’Institut Français du Burundi, Jean-Yves CARNINO©Akeza.net

Dans son allocution, le nouveau Directeur-Délégué de l’Institut Français du Burundi, Jean-Yves CARNINO a salué le travail accompli par les deux jeunes talents émergents, Oleg Dave et Audry-Carmel.

 

Dans son discours, Martina BAROVAC PECAREVIC, Cheffe de la Section Politique, Presse et Information au sein de la Délégation de l’Union Européenne au Burundi, a précisé que l’exposition s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la Délégation de l’Union Européenne au Burundi et l’Institut Français du Burundi depuis 2018. « L’union européenne s’attache à soutenir et promouvoir les secteurs artistiques et créatifs. Ils sont un outil puissant de dialogue interculturel tout en créant des opportunités d’emploi », a-t-elle souligné.

Martina BAROVAC PECAREVIC, Cheffe de la Section Politique, Presse et Information au sein de la Délégation de l’Union Européenne au Burundi©Akeza.net

 

Cette exposition qui a coïncidé avec l’accueil du nouveau Directeur-Délégué de l’Institut Français du Burundi, Jean-Yves CARNINO, a vu la participation de l’Ambassadeur de France au Burundi Stéphane GRUENBERG, l’Ambassadeur de l’Allemagne au Burundi Dieter REINL, de cadres de la Délégation de l’Union Européenne et d’autres.

 

Melchisédeck BOSHIRWA

Comments

comments