Des chiffres montrant à quel point le diabète fait rage

Des chiffres montrant à quel point le diabète fait rage

Photo d’illustration © DR

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de lutte contre le diabète célébrée chaque 14 novembre, le Ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida organise au cours de cette semaine une activité de dépistage du diabète. Sur ce, bien qu’il n’y ait pas des données effectives relatives au diabète au Burundi, Nous avons voulu vous faire part de quelques données parcellaires disponibles au niveau du ministère que nous avons pu recueillir.

Depuis 2007 la prévalence du diabète se présentait comme suit.

Dans la population de la commune urbaine de Buyenzi,en 2007 le taux de prévalence était de 14,5%

En 2010, un dépistage de masse effectué dans la ville de Ngozi a révélé un taux de prévalence de 12% ;
En 2011, les données issues des provinces pilotes du projet WDF (Cibitoke et Bujumbura rural) montrent que sur 5778 personnes dépistées à Cibitoke, 1428 étaient diabétiques soit 24.71% ;
Pour 1929 personnes dépistées à Bujumbura rural 338 étaient diabétiques soit 17.52% . Pendant une campagne de dépistage du diabète dans les 2 communes : RUGOMBO et MUGINA de la province sanitaire de CIBITOKE en 2011, on a enregistré un taux d’incidence de 7,46% ;

En 2012, dans les cadres du Sénat, de l’Assemblée Nationale, de la Présidence de la République et les deux Vices Présidences, on a enregistré un taux d’incidence de 8.46% ;
Dans les 3 provinces du pays dont Bujumbura Mairie, Bubanza et Gitega dépistées en 2012, sur 4.560 fonctionnaires dépistés dont 2481 hommes et 1819 femmes, on a eu une prévalence de 14,6% ;
En 2014, dans la province de Kayanza (Kayanza et Muruta), sur 1276 personnes dépistées, 103 personnes avaient le diabète ; soit 8% ;
A Kabarore dans la province de Kayanza, sur 310 personnes dépistées en 2015, 8 personnes avaient le diabète ; soit 2.5% ;
Toujours dans la province de Kayanza plus précisément à Gahombo , sur 430 personnes dépistées en 2016, 14 personnes avaient le diabète ; soit 3.2% ;
Dans la province Gitega, sur 1670 personnes dépistées en 2016, 58 personnes avaient le diabète ; soit 3.4% ;
A Kinyinya dans la province de Ruyigi, sur 767 personnes dépistées en 2016, 38 personnes avaient le diabète ; soit 4.9% ;
Tandis qu’à Cankuzo, sur 2817 personnes dépistées, 50 avaient le diabète ; soit 1.77%.

 

Ces chiffres même s’ils ne sont pas exhaustives montrent à quel point le diabète fait rage.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments