Depuis le Sénégal, le jeune nageur Belly Cresus Ganira réalise 6 records nationaux

Depuis le Sénégal, le jeune nageur Belly Cresus Ganira réalise 6 records nationaux

Interné depuis novembre 2019 au sein du centre d’entrainement de « FINA Development Center » à Dakar au Sénégal pour une bourse d’une année, le jeune champion burundais en natation Belly Cresus Ganira continue de servir son talent. Alors qu’il participait au Championnat d’Afrique zone 2 (Afrique de l’Ouest) au Ghana du 5 au 8 mars, Cresus a battu 6 nouveaux records nationaux en déployant ses ailes sur les épreuves de 200m nage libre, 100m nage libre, 200m papillon, 100m papillon, 50m papillon et 50m nage libre. Un exploit qu’il considère comme un bon repère pour les prochaines compétitions.

Sur les 6 épreuves qu’il a effectuées lors du Championnat d’Afrique zone 2 (Afrique de l’Ouest) au Ghana, Cresus a pu améliorer ses chronos. Avant cette compétition, il détenait déjà 5 records nationaux en 200m nage libre, 100m nage libre, 200m papillon, 100m papillon et 50m papillon. Cette fois-ci, non seulement il a battu de nouveau ces records mais également il a emporté sur son passage le record de son compère Billy Scott Irakoze (lors des jeux africains) sur l’épreuve de 50 m nage libre. Ce qui grave à son compteur un total de 6 records nationaux.

Voici donc comment se présente la situation.
-sur le 200m nage libre, le record qui était de 2min12s est passé à 2min 07s
-sur le 100m nage libre, le record qui était de 56,28s est passé à 55,19
-sur le 200m papillon, le record qui était de 2min 32s est passe à 2 min28s
-sur le 100m papillon, le record qui était de 1min01s est passé à 59,40 s
-sur le 50m papillon, le record qui était de 27,24s est passé à 24,73s

le jeune nageur Belly Cresus aux côtés de son coach

le jeune nageur Belly Cresus aux côtés de son coach

Au regard de son palmarès, ce jeune champion en Nage libre et papillon depuis 2014 se réjouit de ses réalisations. « C’est un bon repère pour moi avant les grands championnats d’Afrique qui auront lieu en Afrique du sud le mois prochain. Je me sens plus motivé à m’entraîner à fond », indique-t-il.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments