Depuis le Brésil, Leonidas Nzigiyimpa reçoit le prix Wangari Maathai “Défense des forêts”

Depuis le Brésil, Leonidas Nzigiyimpa reçoit le prix Wangari Maathai “Défense des forêts”

Léonidas Nzigiyimpa recevant le prix Wangari Maathai ©DR

Lundi 30 septembre se déroulait le 25ème congrès mondial de l’Union Internationale des Instituts de Recherches Forestières au Brésil. C’est lors de la cérémonie de remise de prix que Léonidas Nzigiyimpa s’est vu remettre le prix Wangari Maathai « Défense des forêts ».

Prestigieux prix décerné depuis 2012 par le Partenariat de collaboration sur les forêts (PCF), le prix rend hommage à Wangari Maathai, écologiste kenyane et prix Nobel de la paix.

C’est pour sa contribution dans la préservation et la gestion des forets que le prix a été décerné à Léonidas Nzigiyimpa. Dans le long processus, les femmes doivent être incluses, affirme-t-il puisque ces dernières jouent un rôle très important. Elles sont celles qui utilisent le plus les produits forestiers comme le bois de chauffage et autres. « Les communautés locales sont les principaux utilisateurs de produits forestiers. Parmi eux, nous avons des femmes.  Si nous n’impliquons pas les femmes dans la protection des forêts, nous échouons ».

Lire aussi : Environnement : Quand la jeunesse prend en main son avenir

Il a fait bien plus que protéger les forêts, il a amélioré les conditions de vie de ses concitoyens et a planté la graine de la protection des forêts dans les plus petits. On comptera 130 adultes qui se sont joints à la cause de Léonidas Nzigiyimpa dans la province Bururi et plus de 500 écoliers et élèves. « J’ai décidé d’impliquer les jeunes en les connectant à la nature, en les éduquant, en les influençant et finalement en les changeant : étant donné que les jeunes représentent l’avenir de mon pays, le fait de planter des arbres est également une façon de préparer l’avenir » dira M. Nzigiyimpa recevant son prix.

Il a reçu cette récompense en guise de reconnaissance de son engagement dans le combat pour la gestion durable des forêts. Un prix qui représente beaucoup à ses yeux « Wangari Maathai s’est engagée à améliorer notre planète. Ainsi, lorsque vous protégez les forêts et les arbres, vous améliorez les communautés de moyens de subsistance. Ce que je fais est de suivre ses pas et d’améliorer notre planète » déclare Léonidas.

Lire aussi : Le jeune environnementaliste Emmanuel Niyoyabikoze a reçu le prix de Global Peace Excellence Award

Pour ce gardien en chef responsable des zones protégées de la région sud du Burundi, l’aventure ne s’arrête pas là mais plutôt ne fait que commencer « J’ai décidé de passer toute ma vie dans la protection de la nature parce que j’apporte ma contribution à la protection de la vie. Chaque menace me donne l’envie de continuer parce que je suis convaincu que ce que je fais est noble et que lorsque tu fais du bon travail, tu ne peux pas abandonner » renchérit Léonidas Nzigiyimpa, qui préserve de nombreuses espèces, en particulier les chimpanzés.

Miranda AKIM’

Comments

comments