De Bujumbura à Dallas, la basketteuse Florence Kalume fait son bout de chemin

De Bujumbura à Dallas, la basketteuse Florence Kalume fait son bout de chemin

Florence Kalume alias Kalume en plein match

«Chacun a son jour», voilà ce que répond Florence Kalume alias Dada quand on lui demande si elle ne commençait pas à perdre espoir de se voir un jour évoluer dans un championnat prestigieux. Depuis le mois d’Août, la basketteuse a rejoint le championnat universitaire des USA où elle joue pour le Jackson College de Dallas au Texas.

La basketteuse émérite qui a tout remporté en équipe et individuellement au Burundi comme aux championnats de la zone5 dans l’EAC marquait les esprits depuis 2005 et pourtant sa zone d’influence n’avait jamais dépassé l’EAC.

Ses succès dans la zone 5 lui permettront tout de même de taper dans l’œil de certains recruteurs. Ces derniers la garderont à l’œil lors de la coupe d’Afrique des clubs qui s’est déroulée en Angola en 2015.Bien que son club ne passe pas la phase des éliminatoires (beaucoup de joueuses cadres étaient blessées), les recruteurs décident de se lancer sur son transfert aux USA.

Au mois d’Août, la championne quitte son pays à destination de Dallas aux USA ou elle s’est engagée pour le Jackson College.

Quitter le Burundi pour exercer son art du dribble aux Etats Unis d’Amérique n’a pas été chose facile, comme nous le confirme l’intéressée :« Les débuts sont souvent modestes. Au départ c’était un peu difficile car il y a une nette différence  dans la manière dont le basket est pratiqué au Burundi comparé à celle des USA. Les entrainements sont très difficiles, mais petit à petit je me suis adaptée» se confie-t-elle.

Florence Kalume a toujours été perçue comme un prodige en sports de groupe. À l’aise au football comme au basketball, elle avait  affiché un avenir prometteur dès son jeune âge. Ballon orange dans la main, elle n’hésitait pas de rivaliser dans un terrain à Ngagara avec les garçons du quartier.

Voir Dada évoluer autant d’années au «championnat» de 3 clubs de Bujumbura  était injuste sous les yeux de ses fans.  Celle qui signait des triplés en portant les maillots de New Colombe FC (football) et des points en n’en plus compter sous les couleurs de Berco Stars (basketball) est enfin à Jackson College à Dallas où elle joue dans un championnat de basket universitaire.

Le championnat dans lequel elle évolue actuellement n’étant pas régi par la Fédération Internationale de Basketball Association, la basketteuse confie qu’il n’y a pas eu de frais de transfert.

Armand NISABWE

Comments

comments