D’autres joueurs partent de l’équipe nationale

D’autres joueurs partent de l’équipe nationale
L'attaquant TAMBWE Amissi en action (www.akeza.net)

L’attaquant TAMBWE Amissi en action (www.akeza.net)

En l’an 2014, le Burundi sera représenté par ses dignes fils en Afrique du sud lors de la CHAN (championnat d’Afrique des nations). Programmé au mois de janvier prochain, notre sélection nationale de joueurs locaux rencontre de sérieux problème : le départ de plusieurs joueurs cadres.

 

On vous l’avait annoncé dans nos différents articles publiés sur Intamba mu rugamba lorsqu’ils cherchaient encore la qualification, les joueurs qui partent à la recherche du meilleur sort dans d’autres pays perturbaient et causaient le vide dans cette formation. Certes, le Burundi regorge de beaucoup de jeunes talentueux, mais on ne peut pas ne pas déplorer l’absence de ces titulaires. Cela prend non seulement le temps au coach de faire son choix de nouveau, mais aussi, attendre l’intégration de ces derniers dans l’effectif, ce qui devient un point faible.

 

Le redoutable numéro 9 TAMBWE Amissi et le défenseur central KAZE Gilbert dit Demunga, n’ont pas su être patient. A la surprise de tout le monde, ils laissent de côté le grand rendez-vous de la CHAN et optent pour le choix d’aller jouer en Tanzanie. Ce sont les nouvelles recrues du club de Dar es- Salaam SIMBA SPORT Club. Peu avant qu’ils ne partent, TAMBWE Amissi, toujours à la tête des buteurs du championnat local avant sa clôture, et meilleur buteur du CECAFA dernier nous a dit ce qu’il pense de son transfert. « Oui j’aurai aimé défendre les couleurs nationales en Afrique du sud, mais comprenez-moi c’est difficile. Parfois la vie ne nous laisse pas de choix. Je ne peux pas rester dans ce championnat, je jouerai pour le compte de SIMBA de la Tanzanie. J’encourage mes coéquipiers,» a-t-il dit d’un air pensif.

 

Sur la question de savoir s’il gardera sa forme sous d’autres cieux, il reste confiant. « Je suis au courant du style de jeu de la Tanzanie. C’est musclé, j’espère que je m’adapterai très vite. » Tous ces 2 joueurs, étaient de l’équipe Vital’o. Ils portaient une grande assurance dans le 11 qui bouge. C’est sûr que cette formation des mauves et blancs encaisse une sacrée somme sur ses transferts, mais concernant leur remplacement, c’est un coup dur pour les dirigeants de ce club.

 

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.