Cynthia MUNWANGARI nous parle de son voyage en Europe

Cynthia MUNWANGARI nous parle de son voyage en Europe
Cynthia MUNWANGARI nous parle de son voyage en Europe (www.akeza.net)

Cynthia MUNWANGARI nous parle de son voyage en Europe (www.akeza.net)

Mannequin avant d’être styliste, pour après mener les deux à la fois, Cynthia MUNWANGARI est une jeune entrepreneure dans le secteur de la mode évoluant au pays. Jour après jour, elle continue d’écrire les lignes de sa succes story en tant que businesswoman et icone dans le domaine de la mode et de la beauté. Cynthia M. est de l’étoffe de ceux et celles qui arrivent à percer  dans les affaires en dépit d’un climat particulièrement peu favorable au jeunes. Contactée lors de son récent passage en occident, elle nous parle en peu de son séjour, de ses projets, de son expérience, de son rêve…

 

Akeza.net : Bonjour Cynthia, au moment où on se parle, tu es en Europe. Peux-tu nous parler de ton voyage ?

 

Cynthia : Bonjour. Effectivement je suis à Genève où j’ai été invitée à participer dans l’événement Rwanda Week Europe qui se déroule chaque année et c’est la 3eme édition maintenant. Ils ont une branche appelée Young Rwandan Professionals Europe, où on invite les jeunes entrepreneurs. C’est comme ça que j’ai été invitée pour représenter le Kigali Fashion out, donc la mode à l’extérieur du Rwanda et voilà j’ai parlé de mon parcours et de mes projets à venir en tant que jeune burundaise mais aussi j’ai présenté ma collection samedi soir à Happy People.

 

 Akeza.net : Dans de tels événements, que gagnes-tu  dans ta carrière ? Et ton Burundi natal ?

 

Cynthia : Je construis mon nom au niveau international, mais aussi les contacts que j’ai pu faire qui pourraient aider les petites et moyennes entreprises burundaises grâce aux financements.

 

Akeza.net : Tu as présenté ton parcours et ta collection, quelle a été la réaction de ton public ?

 

Cynthia : Très impressionné. Parce que d’abord ils ne croyaient pas en notre cher pays le Burundi, mais aussi bizarrement à mon âge.

 

Akeza.net : A ton âge, tu as une image d’une femme d’affaire. Justement quel est le climat d’affaire au Burundi pour vous qui êtes jeunes.

 

Cynthia : Ben je dirai que ce n’est pas aussi facile pour nous les jeunes, vu qu’il n’y a pas de promotion pour nous.

 

Akeza.net : Et pourtant toi tu réussis. Quel est ton secret ?

 

 Cynthia : Disons que je ne m’arrête de chercher, j’essaie de me renseigner sur des événements internationaux, je m’inscris et par aventure j’y vais. Et je voyage beaucoup ce qui fait que je rencontre pas mal de gens qui sont dans tel ou tel autre domaine. Aussi, je ne néglige aucun contact, chaque personne a quelque chose à m’apporter.

 

Akeza.net : Que dirais-tu aux gérants de grandes entreprises, qui souvent ne croient pas en  notre jeunesse ?

 

Cynthia : Personnellement je n’ai jamais été repoussée dans une grande entreprise, mais s’il existe des cas pareils, je leur dirai que chaque chose a un début, que même eux aussi sont passés par là, qu’ils doivent par contre encourager les jeunes, car ce sont eux l’avenir du pays. Je leur dis aussi qu’avoir une jeunesse active, c’est la meilleure richesse du pays. En Kirundi on dit « Urukwavu rurakura, rukonka umwana ».

 

 Akeza.net : Un rêve fou qui te peuple l’esprit ?

 

Cynthia : Oui, une grande ligne de vêtements dans tous les coins du monde, mais aussi voir une fois Bujumbura devenir la capitale de la mode.

 

Akeza.net : Bonne chance et merci pour cet entretien.

 

Cynthia : Merci à vous.

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.