Cynthia KABURUNDI : cette basketteuse qui excelle à Nairobi

Cynthia KABURUNDI : cette basketteuse qui excelle à Nairobi
Cynthia KABURUNDI : cette basketteuse qui excelle à Nairobi  (www.akeza.net)

Cynthia KABURUNDI : cette basketteuse qui excelle à Nairobi (www.akeza.net)

Lors du récent championnat de la zone 5 organisé à Bujumbura, nos équipes ont eu à faire face à deux burundaises jouant pour le compte de l’équipe USIU (United state international university) du Kenya. Ces basketteuses sont incontournables car sur la liste des joueurs cadres de cette équipe, elles viennent en premier lieu. On s’est entretenu avec Cynthia Kaburundi , l’une d’entre elles, et plus tard, on apprendra qu’elles sont au nombre de 5 burundaises jouant dans le championnat de Basketball du Kenya.

 

Akeza.net : Bonjour, comment es- tu arrivé dans l’équipe USIU ?

 

Cynthia : Bonjour, j’ai eu une bourse d’étude au secondaire. Et lorsque j’ai terminé mes études secondaires, ils m’ont recruté.

 

Akeza.net : Comment as-tu découvert, et fait connaissance avec le basket ?

 

Cynthia : J’ai commencé à jouer au basket avec mon grand frère MUGISHA Adolphe. Il joue dans le club Muzinga actuellement. C’est lui qui m’a initié.

 

Akeza.net : Pensais-tu devenir une basketteuse pro au point d’être recruté dans d’autres pays ou est-ce juste un heureux hasard ?

 

Cynthia : (rires) Non, non, ce n’est pas du tout un hasard. En fait depuis longtemps, je m’entrainais durement. En plus en jouant, je ne jouais qu’avec de garçons.

 

Akeza.net : Sans doute que tu reçois au moins un bon salaire…

 

Cynthia : On n’a pas de salaire. Ils payent juste pour nous les frais académiques.  Je fais la faculté de Business administration.

Akeza.net : Que dit-on des basketteurs burundais au Kenya?

 

Cynthia : Au Kenya, ils admirent beaucoup les joueurs burundais. Seulement, ils disent que nous sommes bourrés de talents, mais que nous n’avons pas de physique favorable à ce jeu.

 

Akeza.net : Les sélectionneurs des équipes nationales disent que quand on vous donne l’invitation de venir défendre les couleurs du pays, vous ne répondez pas. Quel est ton commentaire ?

 

Cynthia : J’ai déjà été convoqué en équipe nationale une seule fois, c’était en 2011. Je ne suis pas venue, car je faisais mes examens. Dès lors, pas d’invitation. Même pas en janvier durant  le championnat de Dar-es-Salaam.

 

Akeza.net : Comment  trouves-tu le championnat de Basketball Kenyan ?

 

Cynthia : Le championnat de basketball au Kenya est très disputé. Il y’a beaucoup de club. Je dirai aussi que les jeunes de l’école secondaire  qui jouent dans ce championnat reçoivent souvent des bourses pour aller continuer leurs carrières et leurs études universitaires.

 

Akeza.net : Parles nous de ton palmarès…

 

Cynthia : J’ai été sacré MVP (meilleur joueur) des écoles secondaires. J’ai été aussi MVP au Kenya, cette fois à l’université.

 

Akeza.net : Le tournoi de la zone 5 s’est tenu au Burundi chez vous. Quel était ton sentiment ? Et tes coéquipières, que disaient-t-elles de cet événement ?

 

Cynthia : Personnellement, j’étais ravie de jouer sur le sol de mon pays. Mes camarades, elles se sont bien amusées. Elles ont adoré comment les supporteurs burundais encouragent leurs clubs. Elles ont dit que c’est extraordinaire.

 

 Akeza.net : Après tes études, tu envisages continuer de jouer ou tu penses embrasser une autre carrière ?

 

Cynthia : Après mes études, j’arrêterais immédiatement. J’aimerai me lancer dans une autre carrière, comme travailler simplement.

 

Akeza.net : Jusqu’ici, y’a-t-il un jour qui t’aurais marqué, en tant que basketteuse ?

 

Cynthia : Oui ! Le jour que je n’oublierai jamais, c’est le jour où on a remporté le championnat national du Burundi. On avait étrillé Berco Stars de Bujumbura. Je jouais encore dans un club de Ngozi. C’était en 2009.

 

Akeza.net : Merci de nous avoir accordé cet entretien. Profites bien de tes vacances.

 

Cynthia : (Rires) Merci à vous.

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.