Culture : Bujumbura fête la musique en pleine rue

Culture : Bujumbura fête la musique en pleine rue

Culture : Bujumbura fête la musique en pleine rue ©Akeza.net

Comme la plupart des villes du monde, Bujumbura célébrait, ce 21 juin 2021, la « Fête de la musique ». L’évènement organisé par l’Institut Français du Burundi en collaboration avec la Délégation de l’Union Européenne  s’était installé le temps d’une soirée sur le bitume de la Chaussée Prince Louis Rwagasore.

 

« C’est avec une belle émotion, positive, que je suis heureux de dire aujourd’hui : Vive la musique et bienvenue à la Fête de la musique 2021 ». Tels étaient les mots de Stephane GRUENBERG, Ambassadeur de la République de France au Burundi, lors de son discours d’ouverture. S’exprimant en sa double casquette de représentant de son pays et   de la Délégation de l’Union européenne, il a rappelé la conviction de l’Union européenne du rôle majeur que la culture peut jouer dans le développement du Burundi plus spécifiquement dans la consolidation de la paix et la croissance inclusive. Par ailleurs, c’est la raison pour laquelle l’Union européenne a décidé de soutenir le secteur de la culture au Burundi, notamment à travers le projet PASACC-BU (Projet Européen d’Appui au Secteur de la Culture au Burundi). Et d’ajouter que  la Fête de la Musique 2021 a été une  conjugaison des efforts de plusieurs partenaires pour offrir le meilleur de la musique au public burundais.

Stephane GRUENBERG, Ambassadeur de la République de France au Burundi ©Akeza.net

 

La musique sous toutes ses formes

Pour une fête dédiée à la musique, la célébration de ce 21 juin 2021 a tenu ses promesses. Slameurs, danseurs, chanteurs tradi-modernes, rappeurs ou chanteurs urbains,  tout le Buja de la musique était présent pour offrir au public une soirée des plus agréables. Sur la liste des artistes figuraient les tambourinaires de l’AIPH (Appui aux initiatives des personnes handicapées, le slameur Serge Le Griot, les rappeurs du groupe « No Stress », le mythique groupe « Akiwacu Band » qui  a plongé le public dans le passé glorieux de la musique burundaise. La jeune chanteuse Bernice The Bell était également de la partie. Sa musique aux couleurs tradi-modernes aura trouvé bon écho auprès du public. Dans le même registre Alfred « Nkundabantu », de l’ancien duo  Alfred et Bernard, a porté sa touche traditionnelle à cette fête.

 

Quelques images de la Fête de la musique 2021 ©akeza.net

Le clou du spectacle aura été la prestation de la chanteuse Esther. L’interprète de « Kavorovori » a donné un spectacle des plus chauds. On ne pouvait pas espérer moins de cette chanteuse qui s’installe lentement mais surement dans la cour des meilleures performances live de la musique burundaise. Avant elle, Andy Mwag avait chauffé le public avec une belle prestation.

Au final, la Fête de la Musique 2021 aura été une belle fête où musique rimait avec joie et plaisir. Vivement l’édition 2022.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments