Covid 19 : bien communiquer pour mieux riposter

Covid 19 : bien communiquer pour mieux riposter

Du 18 au 20 mai 2020, l’ONG Global Peace Chain a organisé un atelier de formation sur les techniques de communication sur l’hygiène et les mesures barrières contre la Covid-19. Une occasion de rappeler l’importance d’une bonne communication face à la pandémie.

 

Pendant trois jours, cent cinquante médecins, infirmiers et leaders communautaires ont suivi cet atelier de formation. Les exposés concernaient essentiellement les techniques de l’hygiène respiratoire, de lavage des mains, la gestion des rumeurs en période de crise sanitaire et les mesures de prévention contre la Covid 19.

Dans ce combat acharné contre la Covid-19, le renforcement des capacités des professionnels de la santé   est indispensable. Au même titre que les traitements ou la prise en charge des malades, la communication joue un rôle important dans la lutte contre cette pandémie qui paralyse le monde actuellement. En effet, les populations doivent être informées de manière efficace de toutes les avancées en matière de traitement mais également de la prévention.

Des jeunes suivant la formation ©Akeza.net

Pour le Dr Xavier Crespin, Représentant de l’OMS au Burundi, favoriser une bonne communication sur la situation de la pandémie de Covid-19 auprès des populations est un des enjeux majeurs dans la lutte contre cette maladie qui a déjà causé des millions de morts à travers le monde. Ce type d’atelier est donc un outil idéal de lutte contre cette pandémie. « L’atelier va permettre d’outiller les jeunes leaders pour lutter efficacement contre la Covid-19 », a ajouté Brondon VOUOFUO GAPGUEU, Directeur Pays de Global Peace Chain Burundi.

« La lutte contre la Covid-19 est également un bon moyen de lutter contre d’autres maladies qui affectent les populations », a fait savoir Dr Thaddée NDIKUMANA, Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA, pour qui cet atelier revêt une grande importance.

Remise de certification aux participant ©DR

L’atelier a été clôturé par la remise de certificats aux participants. Les représentants d’OMS Burundi, UN women Burundi, UNFPA Burundi et MSPLS ont demandé aux bénéficiaires de la formation d’être de vrais ambassadeurs dans la riposte contre la Covid-19.

 

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments