Coupe du monde Qatar 2022: Après la CAN, Intamba mu rugamba s’engage à corriger les erreurs

Coupe du monde Qatar 2022: Après la CAN, Intamba mu rugamba s’engage à corriger les erreurs

Fiston Abdul Razzak,attaquant-vedette des Hirondelles.©Akeza.net

En vue de se préparer pour le match qui va opposer Intamba mu rugamba aux Taifa Stars de la Tanzanie (comptant pour le tour préliminaire de la coupe du monde 2022, qui aura lieu au Qatar), une partie de l’équipe nationale senior a déjà débuté les entraînements depuis mardi dernier au Centre Technique national. S’exprimant au micro d’Akeza.net, les Intamba confient que l’enjeu est de taille et qu’ils ne comptent pas se laisser faire.

Après la débâcle à la CAN, les Intamba se remettent sur les rails. Revenus bredouilles de leur première participation, avec 0 buts et 0 points, les Intamba ont amincie la confiance qu’ils avaient gagné des supporters. Autant dire que les amoureux et amateurs du ballon rond seraient déçus par cette prestation. La preuve en est que lors des derniers matches disputés à Bujumbura, le stade était presque vide. Déterminés à tourner la page, les Intamba veulent regagner la confiance de leurs supporters.

Fiston Abdul Razak, attaquant-vedette des Intamba indique que même si les résultats de la CAN n’ont pas été à la hauteur des attentes, il exhorte les burundais de continuer à les soutenir. « Même si nous n’avons pas gagné, cela ne signifie pas qu’on a mal joué. Nous avons appris beaucoup de choses avec la CAN et c’est le moment de corriger certaines erreurs. Pour notre match contre la Tanzanie, nous allons tout faire pour le gagner. C’est pourquoi nous enchaînons avec les entraînements pour s’assurer qu’on remporte la victoire. Nous demandons aux supporters de continuer à nous soutenir », confie-t-il, d’un air désolé.

Pour le gardien Mac Arthur Arakaza, l’objectif c’est de regagner de la confiance auprès des supporters qui ont soif de la victoire. « C’est un match très important pour nous. Même si ce sont des voisins, il nous faut utiliser beaucoup de forces pour les battre. Nous promettons de travailler dur afin d’améliorer encore la qualité de notre prestation ».

C’est le même son de cloche pour Shassir Nahimana. Il fait savoir qu’ils se sont bien préparés et demande à tous les burundais de ne pas les en vouloir, compte tenu des résultats de la CAN. « C’est le foot ! La CAN était une leçon, nous allons travailler avec toutes nos forces. Avec ce match contre la Tanzanie, nous n’allons pas vous décevoir ».

Hussein Shabani dit Tchabalala et Moustapha Francis dit Njali abondent dans le même sens que leurs coéquipiers. Ils restent confiants qu’ils vont battre la Tanzanie afin de faire honneur au pays. Ils appellent les supporters à ne pas se lasser mais à venir en masse pour les soutenir.

Même si les Hirondelles sont déterminées à effacer les erreurs de la CAN, le pari n’est pas encore gagné. Face à une équipe tanzanienne, présente aussi à la CAN 2019, ce ne sera pas facile.

La rencontre du 04/9 au Stade Intwari de Bujumbura (comptant pour le tour préliminaire de la coupe du monde 2022) est plus que jamais décisive. Olivier fera face à son homologue compatriote, coach de la Tanzanie, Etienne Ndayiragije.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments