Coupe du monde 2022 : Le Burundi accroché à domicile par la Tanzanie

Coupe du monde 2022 : Le Burundi accroché à domicile par la Tanzanie

Après un face à face très disputé entre les Intamba et les Taifa Stars au stade Intwari de Bujumbura comptant pour le tour préliminaire de la Coupe du monde 2022 au Qatar, les 2 pays viennent de se neutraliser sur un score égalitaire (1-1). Mais c’est la Tanzanie qui en sort tête haute avec un avantage d’un but à l’extérieur.

Le coup d’envoi est donné avec 5 minutes de retard pour un match qui était prévu à 15h. La première partie est marquée par moins d’engagement du côté burundais. Et ce, malgré la présence du nouveau sang (des jeunes joueurs convoqués pour la première fois). Dans les 16 premières minutes de jeu, il s’observe une réelle domination de la Tanzanie. Avec leur jeu de passes coordonnées, les visiteurs vont mettre à mal les locaux. C’est à la 29ème minute de jeu qu’une combinaison entre Berahino et Cédric Amissi tente d’ouvrir le but du côté burundais mais en vain. La balle sort au corner. On note également de belles actions de la part de Bonfils Caleb et Gaël Bigirimana à la 38ème et à la 41 minute de jeu. Malgré la pression sur terrain, aucune des équipes ne parvient à inscrire un but. La première partie prend fin sur un score nul et vierge (0-0).

Que d’occasions nettes en deuxième partie !

Les équipes reviennent en force en deuxième partie. Déterminées, elles entrent en duel. Le Burundi renforce l’équipe par des changements mais son milieu de terrain reste très passoire. Ce qui donne des occasions à la Tanzanie de se mouvoir aisément. Déjà à la 56 ème minute le buteur incontournable Samatta(capitaine de la Tanzanie) rate de peu un but. Sa frappe est contrée.

Grâce au changement opéré à la 68ème minute de jeu, l’aura du jeu change. Bienvenu Kanakimana(très en forme avec son jeu rapide sur terrain qui a émerveillé plus d’un) cède la place au spécialiste des dribbles Mohamed Amissi. Celui-ci va gêner la défense tanzanienne grâce à ses montées jusqu’en surface de réparation. Il faut dire que sa touche de balle a plu aux supporters qui faisaient du bruit et applaudissaient à chacune de ses belles actions.

A la 81ème minute, Mohamed Amissi passe et Cédric Amissi ouvre le score. Encore une fois, Cédric signe un but. Tout le stade est aux anges. La Tanzanie est menée 1-0. Mais la situation change dans les 5 minutes suivantes (85ème minute) quand sur une sortie du jeune gardien burundais Jonathan, apparemment en mauvaise communication avec la défense, donne le but égalisateur à la Tanzanie (1-1). Un but marqué par leur numéro 12 Saimon Msuva. Le match prend fin sur un score à égalité (1-1). Ainsi, l’avantage est donné à Tanzanie grâce à un but de l’extérieur.

« Ce n’est pas encore fini… »

S’exprimant sur la prestation des Hirondelles, Alain Olivier Niyungeko, indique qu’en général le match s’est bien passé en dépit de certaines erreurs à corriger. « En première partie, nous avons fait une entrée très timide. Il y avait moins d’engagement. Mais pour le match retour, nous allons mettre l’accent sur les montées et l’attaque. Je demande aux burundais de ne pas se lasser, ce n’est pas encore fini ».

Même si le sélectionneur burundais reste confiant, la tâche n’est pas si facile que ça. Cette équipe tanzanienne a bien montrée qu’elle sait se défendre et même faire peur à l’adversaire. La seule option qui reste aux INTAMBA sera de battre la Tanzanie à domicile en match retour (prévu le 8 septembre) pour espérer une qualification.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments