Concert : Un week-end pénible pour les musiciens à Bujumbura

Concert : Un week-end pénible pour les musiciens à Bujumbura

La scène de Lacosta Beach le jour du concert ©DR

Le monde de la musique à Bujumbura doit certainement faire grise mine ce lundi après un week-end cauchemardesque – oui ! On ose le dire – que les musiciens ont passé.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le week-end a été triste pour les musiciens à Bujumbura. Les quelques concerts organisés ont vu le public de la capitale burundaise s’inscrire aux abonnés absents. Pourtant les affiches étaient loin d’être ennuyante. Entre Big Fizzo qui se produisait avec le groupe Peace and Love et Christian Bella – Musicien congolais évoluant en Tanzanie –, on avait le choix.

Mais hélas, aussi alléchants que  pouvaient être ces évènements, ils n’ont pas réussi à attirer la foule et le résultat fût loin d’être celui escompté. Pour son premier show du week-end à l’espace bamboula en compagnie des Peace and Love, Big Fizzo a vu rouge. C’était samedi le 20 mai. Il n’y a pas eu grand monde pour voir « le général » sur scène. On aurait pu penser qu’après leur prestation ratée lors du concert Fizzology, l’idée de les voir enfin sur scène aurait attiré du moment. Mais rien y fais.

Cependant Big Fizzo est loin d’être un cas isolé. Même scénario pour Christian Bella qui a eu du mal à réunir un public autour de lui. Son concert prévu à Lacosta Beach a presque failli ne jamais avoir lieu. Entre un public se pointant au compte-gouttes et de sérieux problèmes d’organisation, le concert a vite fait de tourner au flop.

Devant pareil spectacle, plusieurs questions se posent. Pourquoi le public ne s’est pas enthousiasmé  pour ces concerts ? Serait-il las des prestations des artistes ou tout simplement les artistes ont simplement souffert de malchance. En tous cas l’opinion pense que le manque de promotion de ces concerts et les moyens de déplacement devenu un casse-tête  auraient causé l’échec de ces événements.

 

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments