COMESA : Vers la suppression des frais d’itinérance dans les télécommunications

COMESA : Vers la suppression des frais d’itinérance dans les télécommunications

Pour offrir, aux populations des pays membres, un accès plus facile à la téléphonie mobile, les ministres chargés des infrastructures du COMESA ont pris la décision de supprimer les frais d’itinérances pour les communications au sein de la communauté. Une décision qui va permettre une meilleure compétitivité de la région dans le domaine des télécommunications.

C’est lors de la 10ème réunion des ministres chargés des infrastructures qui s’est tenue les 3 et 4 Octobre à Lusaka (Zambie), que les représentants de 15 des 19 pays du COMESA ont pris la décision de supprimer les frais d’itinérances prélevés sur les appels téléphoniques mobiles. Grâce à cette décision les populations pourront bientôt bénéficier de frais de communication réduits.

Cette décision fait suite à un constat : Bien que la tarification des services vocaux dans de nombreux pays africains soit compétitive et comparable avec le reste du monde, le coût du haut débit continue à être hors de portée de la plupart des gens.

Les ministres ont notés que les africains payent en moyenne 25% du revenu national brut mensuel contre 11% dans d’autres pays en développement.

Il est donc important de mettre en place de nouveau mécanisme qui, non seulement permettre aux Etats d’être plus compétitifs sur le marché de la télécommunication, mais de rendre le service plus accessible aux populations qui pour la plus part dépensent beaucoup en communication que ce que leurs revenus leur permettent.

A l’instar de l’EAC qui a choisi de supprimer les frais d’itinérance et de résiliation, les ministres encouragent les autorités des pays membres du COMESA à abonder dans ce sens.

Ils ont par ailleurs exhortés les Etats à investir dans la technologie de la fibre à domicile et les régulateurs des TIC à mener des études pour réduire les taux d’interconnexion et réduire ou éliminer les frais d’itinérance.

Avec des frais d’itinérance supprimés, c’est une couverture plus large et plus efficace de l’espace COMESA qui s’offre aussi  bien aux entreprises qu’aux Etats.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments