COMESA : Signature d’un accord tripartite de libre-échange

COMESA : Signature d’un accord tripartite de libre-échange

Les états membres de l’EAC, du COMESA et de la SADC travaillent en commun pour la création d’une zone de libre-échange qui devrait couvrir la moitié du continent africain. Un nouveau pas a été franchi dans ce sens par la signature de l’accord tripartite sur la zone de libre-échange par l’Afrique du Sud.

Avec la signature récente de l’Afrique du sud, le nombre des pays signataires est porté à 19, selon le secrétariat du COMESA. Un accord qui nécessite 14 ratifications pour entrer en vigueur. Selon Francis Mangeni, directeur du commerce et des douanes du COMESA, la signature de l’Afrique du Sud intervient à l’heure même où les trois autres annexes de l’Accord tripartite ont été adoptées par les Ministres après la conclusion de la réunion ministérielle. 3 annexes qui concernent les règles d’origine, les recours commerciaux et le règlement des différends.

Ces 3 annexes récemment adoptés viennent compléter les 6 autres annexes négociés et nettoyés par les avocats lors de la signature de l’accord principal le 10 juin 2015. Ce qui porte à 9 le nombre d’annexes déjà adopté sur les 10 qui constituent l’accord final. Pour Francis Mangeni, une étape importante vient donc d’être franchie puisque l’adoption de ces annexes lève les obstacles qui se dressaient jusque-là contre la signature et la ratification de l’accord.

Des processus de ratification qui sont déjà lancés dans certains pays puisque l’Ouganda a déclaré devoir achever le processus de ratification de l’accord d’ici à fin août 2017, selon le secrétariat du COMESA.

Les ministres de la tripartite ont fixé un nouveau délai de trois mois, soit le 30 octobre 2017, pour compléter les questions en suspens, en particulier les négociations tarifaires et la ratification de l’Accord.

 

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments