COMESA : Signature de 2 accords avec l’Union Européenne

COMESA : Signature de 2 accords avec l’Union Européenne

Alessandro Mariani (Ambassadeur de l’UE eu Zimbabwe) et Sindiso Ngwenya (Secrétaire Général de la COMESA) ©DR

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique Australe (COMESA) a récemment signé 2 accords économiques avec l’union européenne. 2 accords de financement dont le montant total s’élèverait à 68 millions d’euros.

Signés par l’ambassadeur de l’Union Européenne au Zimbabwe et le secrétaire général du COMESA, ces accords signés concernent 2 programmes à savoir le Programme de facilitation du commerce et le programme de commerce transfrontalier à petite échelle. Ces programmes seront respectivement financés à hauteur de 53 millions et 15 millions.

Le programme de facilitation du commerce vise à réduire le coût de faire des affaires et de déplacer des marchandises dans la région du COMESA. Les bénéficiaires de ce programme sont les états membres du COMESA et 5 domaines ont été identifié comme étant de soutient prioritaire entre autre le suivi et résolution des obstacles non tarifaires ou encore la gestion coordonnée des frontières et la facilitation du commerce et des transports le long des couloirs sélectionnés et des postes frontaliers.

Pour ce qui est du programme de commerce transfrontalier à petite échelle, accroître la formalisation du commerce transfrontalier informel et améliorer les flux commerciaux conduisant à des revenus plus élevés pour les petits commerçants transfrontaliers sont les principaux axes d’action. Ce qui bénéficiera aux négociants à petite échelle (en particulier des femmes commerçantes) traversant régulièrement les frontières dans la région COMESA.

Notons que ces fonds font partie de l’enveloppe spécifique COMESA de 85 millions d’euros fournie par l’Union européenne dans le cadre du 11ème programme indicatif régional du Fonds européen de développement (EDF) pour la région de l’Afrique de l’Est, de l’Afrique australe et de l’océan Indien (EA-SA-SAO) Juin 2015 pour la période 2014-2020.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments