Collectif PHOENIX: « Nous n’avons jamais perdu notre couronne de « Roi du Slam au Burundi »

Collectif PHOENIX: « Nous n’avons jamais perdu notre couronne de « Roi du Slam au Burundi »

Le Collectif PHOENIX en répétition

Le Collectif PHOENIX en répétition

« Nous n’avons jamais perdu notre couronne de « Roi du Slam au Burundi », martèlent les membres du Collectif de Slam PHOENIX à deux semaines à peu près de leur retour sur la scène slam burundaise. Irwin précise dans une interview accordée à la Radio Publique Africaine que le Collectif n’était pas très présent sur la scène locale parce qu’il était occupé « avec notamment l’enregistrement de son premier album, les sorties à l’extérieur (Kigali entre autres),… ».

Le Collectif PHOENIX à Kigali (Rwanda)

Le Collectif PHOENIX à Kigali (Rwanda)

Cet album dont la sortie était annoncée, au départ, pour ce 5 Novembre, connaitra du retard « pour des raisons de coupures intempestives de courant électrique dans les studios » où ils enregistrent. « L’électricité nous complique le travail dans les studios. Nous travaillons dans trois studios en même temps. De toutes les façons, même si nous n’arrivons pas à finir l’album avant le 5 Novembre, nous vendrons au moins à nos chers fans une compilation des morceaux déjà prêts le jour du concert. Quelques vidéos seront déjà prêtes aussi si nos plans tiennent» promettent les membres du Collectif PHOENIX.

Le Collectif PHOENIX en répétition

Le Collectif PHOENIX en répétition

Après son spectacle « Larme Orale » (CCF, Novembre 2010), après sa participation au projet de slam-rap-danse-chant « Inspiration » (Kigali Eté 2011), ne parlons pas des scènes précédentes depuis 2008, le COLLECTIF PHOENIX revient avec un nouveau concept et un nouveau spectacle: baptisé « Noir« . Ce projet est un métissage de deux formes d’expression artistique: le slam et la danse.

Une revendication d’une « incertaine » existence, d’une identité, de l’art sous toutes ses coutures… « Une bouche qui entend, des oreilles qui donnent, un corps qui se meut, sur une musique des lettres, qui sort de l’ombre » renchérit Irwin, un membre du Collectif. Il se qualifie de « Poète qui choque ». Une poésie libre sur une chorégraphie envoûtante made by « African Flava », un groupe de prodigieux danseurs burundais qui promettent d’assurer ce soir là. Le Collectif Phoenix promet « Des pépites de chocolat noir exquis à venir absolument déguster, ce Samedi 5 Novembre 2011 ».

kevin en action (membre de AFRICAN FLAVA)

kevin en action (membre de AFRICAN FLAVA)

Le spectacle débutera à 19h00. Les Tarifs restent les mêmes : 2000 FBU (jeunes) ; 3000 FBU (adultes), 5000 FBU (expatriés). Le Collectif est en même temps en studio pour les derniers titres de son Album « NOIR » et entrain de répéter pour le soir du samedi 5 Novembre 2O11.

Comments

comments




6 thoughts on “Collectif PHOENIX: « Nous n’avons jamais perdu notre couronne de « Roi du Slam au Burundi »

  1. murundi murundi

    Le slam c’est bien juste qu’au USA il est en anglais, en France il est en français, en Allemagne en allemand… et nous??? c’est des traitres ceux qui font le slam en français au bdi et encore plus traitre ce qui paye pour aller les voir.

  2. Fedz_de_X-memories

    @Murundi murundi non fo just comprendre ke à commenC par toi mm tu t’Xprim en franC!!! si ikosa ryaw (je sais pas si T burundais…) muga ugeragez kuntahura sindagututse, n’uko gusa twovugana ukuri. « vyari bikenewe ko duteza imbere IKIRUNDI », uwutabigize ntaba ahemutse.

    ham « courage mes freres, tubirindiranye igishika n’inyota!!! »

  3. murundi murundi

    komera komera ntagitutsi kirimwo, nandika mugifaransa kubera blog iri mugifaransa kuvuga ko abantu bayizako ari abavuga igifaransa. ahandi hoho ururimi rwanje n’ikirundi umusi narutaye sinzoba ngikwiye nukwitwa umurundi kuko umurundi ntabara afise, afise ururimi n’umuco. Aho wewe twokwumvikana muga abo bo hejuru ni nkabafatira aba esclaves abazungu « abamenja »

  4. Fedz_de_X-memories

    ego koko! urabona UMWANA AKIRI MUTO YIGANA ABAVYEYI MU GUTAMBUKA ariko AMAZE GUKURA ACA AGIRA INTAMBUKO YISANGIJE (ndibaza urazi ingene mu gutambuka tudundadunda lol ;=))!! reka TUBATERE intege UNO MUSI kugira ejo baze babigire mu RURIMI rwacu bisunze UMUCO wacu.
    Ils méritent un encouragement man…P6!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.