Cinquantenaire du Burundi en chanson et en Afrique du Sud

Une troupe de musique d'Afrique du Sud

Une troupe de musique d'Afrique du Sud

Dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance du Burundi, le grand guitariste burundais Budi a réuni plusieurs de ses confrères artistes avec l’intention de rendre hommage au pays en produisant un album de chansons dédié à cet anniversaire.

 

Comme il l’a déclaré dans une conférence de presse qu’il a donné ce mercredi 2 mai à son studio d’enregistrement, cet album comprend une dizaine de chansons et parmi les chanteurs on y retrouvera la voix de Mkombozi, de Yoya, de R. flow, Chanella, Emelance Emy, Happy Famba, Franck, etc. et le plus intéressant c’est que deux de ces chanteurs seront sélectionnés et pourront s’envoler en destination de l’Afrique du sud où ils se produiront en concert live.

 

Comme l’a expliqué Budi, l’objectif est de célébrer le cinquantenaire avec la diaspora burundaise se trouvant en Afrique du sud. Il a également profité de cette occasion pour présenter celui à qui il passera le relais et qui dirigera les festivités en Afrique du sud une fois que les deux chanteurs seront arrivés là bas, à savoir Monsieur Sébastien VYABANDI, burundais vivant en Afrique du sud et surtout propriétaire du Stino’s Sebastiano Production Entertainment, sa maison de production. Budi a également souligné que cet album a été entièrement enregistré dans son nouveau studio, le Next Level Studio, son bébé qui n’a que quatre mois d’existence. Ledit album sortira au mois de juin. Budi invite les amateurs de la musique à découvrir ces talents burundais et  dans le but de faire connaître cet album aux mélomanes, un concert sera organisé ici à Bujumbura dès la sortie de cet album.

 

Signalons enfin que la sélection de ces deux chanteurs se fera par vote du public par le biais des sms ou encore par vote sur internet via www.akeza.net. Selon les estimations des organisateurs, les deux chanteurs passeront une semaine dans le pays de Mandela.

Elodie Muco

Comments

comments




One thought on “Cinquantenaire du Burundi en chanson et en Afrique du Sud

  1. diamant noir

    nibaze ko atariko aribeshera kuko ntiyokira abarundi bakundi akeza donc twemere ivyo dushoboye peace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.