Cinéma : Lancement des activités de la 8ème édition du FESTICAB 

Cinéma : Lancement des activités de la 8ème édition du FESTICAB 

Cinéma : Lancement des activités de la 8ème édition du FESTICAB  ©Akeza.net

                       

Au matin de ce mardi 15 mars 2016, le comité organisateur  procédait au lancement des activités de la 8ème édition du FESTICAB  sous le thème :’’Cinéma au service de la réconciliation’’ dans une conférence de presse tenue à l’Institut Français au Burundi(IFB).

 

On apprend notamment que les activités de  la 8ème édition du Festicab se dérouleront du 17 au 24 juin 2016 dans les 5 salles et lieux de projections répartis sur toute l’étendue du pays.

 

Léonce Ngabo, Président du FESTICAB indique que cette 8ème édition du FESTICAB 2016 a des spécificités par rapport aux éditions précédentes :«Ce sera pour la première fois que nous allons avoir une marraine qui nous vient de l’East Africa en la personne de Njoki Muhoho,une femme Kenyane qui est très reconnue au niveau de l’East Africa  grâce à sa contribution ,sa participation dans la diffusion et la promotion des films”, a-t-il déclaré

 

Parlant de l’édition précédente Monsieur Ngabo se félicite du fait que malgré les moments durs que traversait notre pays à partir du mois d’avril, le FESTICAB a pu enregistrer quelques avancées significatives même si toutes les attentes n’ont pas été toutes atteintes comme prévu.

 

Sylvère Nshagirije, secrétaire permanent au ministère de la jeunesse des Sports et de la Culture qui était présent assure que le ministère de la jeunesse est très fier d’accompagner le FESTICAB depuis sa création jusqu’aujourd’hui. Il ajoute que le FESTICAB permet de renforcer la diplomatie culturelle du Burundi sur le plan national et international.

 

Et d’ajouter  que nous devons investir dans le secteur du cinéma car cette dernière offre des opportunités d’emploi. «Pas de futur sans culture”, insiste-t-il.

 

Geneviève VAN ROSSUM , Conseillère  de coopération et d’Action Culturelle à l’Ambassade de France au Burundi a fait savoir que cette grande manifestation culturelle agit comme  un moteur de la promotion , de développement de la paix et de la tolérance à l’état où le Burundi traverse des moments difficiles. Elle a aussi salué l’engagement du FESTICAB dans la promotion de la culture.

 

Le FESTICAB comprend trois catégories de compétition concernant principalement les films à thématiques africaines ,produits et réalisés les deux dernières années .Ainsi ,il existe une compétition nationale ,une compétition est-africaine et une compétition internationale.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

 

 

Comments

comments