Cinema : 15 acteurs de la communauté Est-africaine étaient en formation à Arusha

Hussein Butoyi et Lynda Kana , beneficiaires de la formarion (www.akeza.net)

Hussein Butoyi et Lynda Kana , beneficiaires de la formarion (www.akeza.net)

Le Burundi était représenté par 3 personnes dont 2 garçons et une fille dans une formation de renforcement des capacités dans le domaine du cinéma. Cette formation s’est tenue en Tanzanie en date du 22 au 27 septembre 2014. Les participants affirment être satisfaits. Ils ont eu la chance d’apprendre beaucoup surtout en matière des techniques de jeu devant la caméra ainsi que d’autres techniques qui s’y rapportent.

 

BUTOYI Hussein l’un des participants de cette formation dit : «  nous avons rencontré des grands réalisateurs de films de l’Afrique de l’Est. Nos formateurs provenaient de grandes universités des Etats Unis, ce qui a conféré une valeur ajoutée à notre formation. Notre seule plainte est que la formation a été très courte. »

 

La formation été centré surtout sur les techniques de jeu dans les films, que ce soit des longs métrages, des courts- métrages ou un petit scenario. Hussein ajoute : «  les formateurs nous ont montré la différence entre jouer sur scène par exemple dans une pièce de théâtre et jouer devant une caméra. Nous nous sommes focalisés sur la technique du ‘’ FACE and EYE’’ qui se concentre sur une expression naturelle de l’acteur et sur la transition des mouvements et gestes. »

 

Hussein continue en expliquant que les critères de sélection pour participer à cette formation était basés surtout sur l’expérience en matière de cinéma, c’est-à-dire avoir au moins participé à un concours de cinéma ou encore avoir participé dans un film en tant qu’acteur.

 

‘’Ils ont lancé un appel à candidature et nous avons été sélectionnés parmi tant d’autres candidats qui avaient soumis leurs dossiers. Je pense que le critère ‘’langue’’ comptait également, parce que cette formation se déroulait en anglais, ce qui constitue un obstacle pour les acteurs qui ne peuvent pas s’exprimer en anglais. La formation a été une bonne occasion pour renforcer les capacités des acteurs qui avaient déjà une bonne base’’, conclue Hussein.

 

Les trois représentants du Burundi étaient KANA Lynda (actrice dans plusieurs films et deux fois Meilleure actrice au FESTICAB) Emy Emery (acteur et musicien) et BUTOYI Hussein (révélé au FESTICAB 2012).

 

Butoyi Hussein affirme que cette formation a été pour lui et même pour les deux autres participants un atout majeur pour l’industrie naissance du cinéma, notamment pour les acteurs et les scénaristes.

 

Cette formation était organisée dans le cadre de East African Film Network-EAFN, dont la présidence est assurée par un burundais, Léonce NGABO ; en partenariat avec la communauté des pays de l’Afrique de l’Est et la GIZ. Quinze candidats venus du Burundi, Kenya, Tanzanie, Ouganda et Rwanda ont participé à cette formation, à raison de 3 représentants par pays.

 

Lascar Bukera , stagiaire

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *