Christian NSAVYE parle de son trophée reçu en SICA 2013.

Christian Nsavye lors de la présentation sur scène.(www.akeza.net)

Christian Nsavye lors de la présentation sur scène. (www.akeza.net)

Le journaliste opérateur culturel de la Radio Isanganiro Christian NSAVYE, très connu pour son implication dans la promotion de la culture burundaise, et de la musique en particulier, a décroché le prix du meilleur présentateur, lors de la compétition du Star intégrée dans la culture africaine (SICA).  Comme on vous l`avait annoncé sur la page facebook officielle de  votre site, ainsi, il permet à la nation burundaise, de remporter son 3ème prix, sur 5 ans de participation dans la SICA.

Christian NSAVYE, au cours de son émission «Uburundi buraririmba », est revenu sur sa victoire. Il avoue qu`auparavant, il n`avait même pas songé à ce prix. Pour lui, l`essentiel était de présenter en bref son pays, et introduire sur scène Alfred et Bernard  les deux «vedettes », qui avaient comme mission de représenter le Burundi, et bien sûr concourir avec les autres artistes venus de 13 pays d`Afrique.

Je n’ y croyais pas

Le  meilleur présentateur de l`année 2013 selon la compétition SICA organisé au Bénin, a raconté avec plein d`humour son succès. « Vous savez quoi,  quand on a proclamé que c`était moi le meilleur présentateur, je n` y ai pas cru. Toute la journée, mais quand je me suis réveillé et que j`ai vu que le trophée était toujours là pour moi, et bien je me suis dit que c`est vrai.» Disait-il à sa consœur Cynthia NGENDAKURIYO.

Christian NSAVYE  ne sait pas arrêté là. Il a livré d`autres anecdotes  de cette enrichissante expérience. «Bon, je remercie Alfred et Bernard qui ont eu l`idée à la dernière minute, de me vêtir en traditionnelle, tout juste avant que je n`apparaisse sur scène. J`avais remarqué que l`ombre de Steven SOGO et sa chanson culte IL EST BEAU MON PAYS, planait toujours à Cotonou. Et je me suis introduit en chantant cette chanson. Je comparais le Burundi et le Bénin, en  permutant ces 2 pays, dans les paroles de la chanson. Du coup, le public a été séduit, se surexcitait de plus en plus.»

Il faut toujours foncer

Notre confrère Christian NSAVYE a précisé qu`il était ensemble avec 12 autres journalistes, de grande renommée. « Devant eux, je ne pouvais rien espérer. Visiblement ils s` étaient préparés sérieusement. Moi je venais en 8ème position. Et quand j`ai vu les 7 qui ont présenté devant moi, je me disais à quoi bon de se dépasser, je n`ai pas de chance. Mais je n`ai pas baissé les bras.» Continuait –t-il avec nostalgie. Selon le jury, Christian NSAVYE  a  gardé son état naturel, tous ce qu` il faisait, étaient improvisés, contrairement aux autres.

Alfred et Bernard ont impressionné plus d`un. Il est vrai qu`ils n`ont pas eu de récompenses, mais avec les professionnels de la musique qui étaient présents, les journalistes de la RFI et TV 5 pour ne citer que ceux là, ont tous apprécié le talent de ces jeunes. Leur chanson «nkunda abantu»  a suscité plus d`attention. Tous les artistes l`ont interprété ensemble sur scène, chacun dans sa langue natale, et une version remixe est déjà disponible.

Armand NISABWE

 

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.